Après avoir établi une première approche auprès d’un influenceur, que votre offre est claire et précise, vous pourrez vous lancer dans un premier contact avec celui-ci.

Pour vous rapprocher de l’influenceur, vous pourrez lui envoyer premièrement un message privé (sur Instagram par exemple) suivi d’un e-mail complet pour présenter votre offre. Petit conseil pour avoir plus de chance d’avoir une réponse : contactez l’influenceur sur le réseau social où il est le plus actif.

Si vous choisissez l’option de contact par mail, le plus important est de soigner votre message et qu’il soit impactant ! Il faut aussi que votre message soit personnalisé pour l’influenceur en question, car il se sentira plus proche de la marque et donc aura plus de facilité à se projeter à vos côtés. En effet, les influenceurs n’aiment pas recevoir un mail envoyé à des milliers d’autres contacts, il est donc nécessaire d’attirer leur attention !

Alors comment se servir des relations presses pour toucher les influenceurs ?

L’avantage des relations presse est le fait de pouvoir contacter une personne par un moyen humain sans passer directement par la technologie, les chats ou les bots. Les relations humaines sont importantes dans ce milieu, et la sympathie d’une marque envers un influenceur sera faire la différence ! Le métier a bien évolué depuis ses débuts du XIXe siècle et continuera de s’adapter selon la société du moment. Grâce à la croissance des réseaux sociaux et la montée en puissance des influenceurs sur le web, le métier des relations presse s’est transformé et s’est adapté à ces nouvelles façons de communiquer. Le téléphone et l’email ont fait place aux notifications et mentions J’aime.

D’après Jillian Ambrose du The Daily Telegraph, dire à un journaliste : « Je vous appelle pour m’assurer que vous ayez bien reçu mon e-mail ». Ça revient à dire : « J’aimerais vous interrompre dans vos activités pour inviter à lire un e-mail que vous avez certainement déjà reçu et ignoré pour une raison valable ! ».

Avec l’avènement et la transformation digitale de notre société, les relations presse traditionnelles ont bénéficié de nouveaux outils pour repérer, contacter, collaborer, mesurer en quasi instantanéité ses retombées médias.

« L’entretien d’une relation est primordial, s’ils ne vous connaissent pas, ils n’ont aucune raison de vous parler » Lis Field, PDG d’Eulogy.

Ne sous-estimez donc pas la première approche, qui sera la première image de votre marque, ce qui déterminera par la suite vos chances de collaborer avec un influenceur. C’est une stratégie à préparer précisément avant tout contact et rapprochement avec la personne choisie.


NOS DERNIERS ARTICLES :



L’édition 2018 du Baromètre Hootsuite des Médias Sociaux, réalisé en partenariat avec l’agence Visionary Marketing, nous présente les résultats de l’utilisation des médias sociaux par les entreprises en France et dans le monde.

Au cours de cette étude, 427 personnes ont été interrogées en France, travaillant dans des entreprises utilisatrices de médias sociaux, ayant une responsabilité dans la stratégie des médias sociaux, ou étant impliquées dans leur usage au sein de leur entreprise. Nous vous présentons aujourd’hui le bilan de baromètre Hootsuite 2018 des Médias Sociaux :

Des médias largement répandus au sein des entreprises




84% des marques estiment que leur présence sur les médias sociaux est importante pour rester compétitif.
Facebook est le réseau social le plus utilisé à 91% suivi de Twitter (83%) et Linkedin (77%). Cependant Twitter reste en France le réseau social préféré des grandes organisations pour 95% d’entre elles.

La notoriété (à 91%) et l’e-Réputation (à 74%) restent les principaux objectifs des entreprises sur les médias sociaux.

Toutefois de nouveaux usages se dégagent 

Au niveau des services commerciaux (50% les utilisent pour augmenter les ventes et 47% pour identifier les leads) mais aussi au sein d’autres départements (31% service clients, 40% recrutement).

Au niveau de l’organisation mise en place:
La gestion des médias sociaux s’opère dorénavant principalement en interne à 88% (contre 10% pour une gestion externalisée).

Cependant, il y a encore peu d’accompagnement :  58% n’ont jamais dispensé à leurs employés de formation aux médias sociaux et 72% des répondants déclarent ne pas disposer de charte d’utilisation des médias sociaux pour leurs employés.

Les entreprises reconnaissent leurs difficultés pour gagner en visibilité sur les médias sociaux

Si nombre d’entre elles (46%) s’appuient sur la publicité (Social Ads) pour adresser cette problématique, certains se tournent vers les programmes Influenceurs (26%) ou les programmes d’Employés Ambassadeurs (23%).

Au delà de ce challenge de visibilité / reach, les entreprises sont confrontées à trois principaux défis :

1. La stratégie 

Si les médias sociaux jouent un rôle de plus en plus important au sein des organisations, et s’ils sont utilisés par de plus en plus en plus de services au sein de celles-ci, cela génère forcément des difficultés en terme de stratégie, d’organisation, et de gouvernance.
Comment mettre en place une stratégie globale, partagée au sein des différents pans de l’organisation, avec des objectifs clairement définis, des supports de formation, des outils et des KPIs communs? C’est là toute la difficulté de l’exercice, surtout pour les grands groupes, aux organisations complexes,  multimarques et multi-pays.

2. Le retour sur investissement

Cette problématique n’est pas nouvelle, elle avait déjà été identifiée lors du précédent Baromètre Hootsuite. Force est de constater qu’il est toujours compliqué pour les entreprises et organisations publiques de suivre et analyser leur performance sur les réseaux sociaux. Ce défi est souvent lié à celui précédemment cité : “la stratégie”. Difficile en effet de mesurer et analyser sa performance si on n’a pas déjà au préalable clairement défini des objectifs business et social media !

3. Les ressources

Les médias sociaux s’accompagnent forcément d’investissements humains et technologiques surtout si l’on souhaite se donner les moyens de les intégrer aux processus métiers de l’entreprise pour en tirer davantage parti. Là aussi ce défi est lié au précédent : la mesure du ROI. En effet, il peut s’avérer difficile pour les Social Media Manager de convaincre leur direction d’augmenter l’investissement en la matière s’ils ne sont pas en mesure de mesurer et démontrer clairement le retour des initiatives qu’ils ont mis en place.

NOS DERNIERS ARTICLES :


Qu’est ce que le Search marketing ?

Il s’agit d’un système qui positionne favorablement des sites internet, blogs, offres commerciales, différents contenus tels que des photos, vidéos ou actualités sur des moteurs de recherches. Il suffit de faire une requête sur internet pour trouver toutes les propositions associées à votre demande.

Le search marketing regroupe deux outils étant : le référencement naturel (SEO), et l’utilisation des liens sponsorisés ou commerciaux (SEA) qui représentent la plus grande part des budgets alloués. Selon eMarketer, le budget mondial des liens commerciaux représentait 81 milliards de $ pour 2015 dont près de 55% pour la plateforme AdWords de Google.

Le search est une activité importante et stratégique car elle touche directement les utilisateurs ayant fait une recherche précise qui peut de ce fait être très qualifiante. En 2015 on estimait que plus de 3 milliards de requêtes était faites chaque jour sur Google qui concentre environ 90% des requêtes au niveau mondial.

Un réflexe quotidien


Le search fait partie de la vie des Français depuis déjà plusieurs années et ne cesse de se propager toujours plus pour devenir indispensable. Le search, c’est globalement la réponse à toutes nos questions 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et sur n’importe quel sujet. La démarche d’utilisation du search par un individu va être quotidienne, banale et instinctive ! Nous avons tendance à tout rechercher que ce soit par curiosité, par but commercial ou pour des raisons personnelles.

Le search joue désormais un rôle clé dans le parcours d’achat des français et dans de nombreux secteurs : mode, beauté, voyage, alimentation et bien d’autres. Mais comment les français utilisent le search au quotidien ?

« Du lever au coucher. À la maison, au bureau ou en mobilité. Sur ordinateur, tablette ou smartphone. Le Search se glisse dans le quotidien des Français et devient leur meilleur atout mode, beauté, culture, voyage, finance, etc. Chaque requête informe d’un besoin, d’une envie ou d’un projet à un instant précis de leur parcours, et la démultiplication des signaux émis fait du Search la plus grande base de données intentionnistes au monde. Marketeurs, à vous de jouer pour transformer l’intention en action ! » d’après think with google.

C’est pour cette raison qu’il est important pour les marques d’être bien référencées sur le net, d’avoir un bon taux de clic et un bon positionnement sur Google. Oui, cela peut favoriser vos ventes, votre notoriété et attirer de nouveaux clients ! Alors n’hésitez pas à mettre en avant le search marketing dans votre stratégie marketing et mettre toutes les chances de votre côté pour remplir au mieux vos objectifs 😊


NOS DERNIERS ARTICLES :




Chaque entreprise dispose aujourd’hui de sa propre stratégie de contenu. Il s’agit en effet d’une arme puissante, qui vise à faire connaître la marque, augmenter son taux d’acquisition, maximiser son profit et attirer de nouveaux clients. Pour cela il est donc important d’élaborer de bonnes bases pour être originaux, performants, clairs et donner envie de s’abonner à son contenu.

Le problème ? Etant dans une ère d’info-obésité, certaines entreprises ont des difficultés à créer du contenu original et apte à toucher le plus possible sa cible, dû à une absence de stratégie de contenu. En effet, sans celles-ci, même si vous créez beaucoup de contenu : photos, vidéos, articles, vous ne récolterez sans doute pas les bénéfices attendus.

Comment savoir s’il est urgent pour vous d’établir une stratégie de contenu ?

L’équipe qui créée du contenu commence à manquer d’inspiration : en effet, vous avez peut-être l’impression d’avoir fait le tour des sujets et des thématiques à aborder, des articles de blogs, vous vous retrouvez à court d’idée pour vos futurs contenus.

Vous ne savez peut-être pas comment mesurer vos KPI’s, vos objectifs : il est important de regarder ses statistiques, les données liées à votre contenu mais l’analyser peut être compliqué. En effet, comment savoir s’ils sont bons ou mauvais ? Se demander si les statistiques sont plus ou moins réciproques dans d’autres entreprises… ?

Votre ligne éditorial, charte graphique, se perd au fur et à mesure : vous avez une idée de l’organisation de votre contenu, qui au fil du temps disparaît, vous ne retrouvez plus vos objectifs, votre ligne directrice.

Vous avez du mal à faire augmenter votre nombre d’abonnés : après une forte croissance, de bons chiffres concernant votre taux d’acquisition, votre nombre d’abonnés commence à stagner, vous avez plus de difficultés à attirer de nouveaux utilisateurs grâce à votre contenu.


Si vous vous sentez concernés par ces différents exemples, quoi de mieux que de repartir sur de nouvelles bases, pour repartir plus fort, plus puissant et dominer le monde du web ?

Grâce à une bonne stratégie de contenu, vous saurez offrir de la valeur ajoutée à votre audience, rapporter des bénéfices à l’entreprise et vous amusez dans votre création de contenu !

Ps : dans notre prochain article, nous vous dévoilerons comment créer une stratégie de contenu à votre image et quels outils digitaux utiliser pour être les plus performants sur votre marché !


NOS DERNIERS ARTICLES :





Le community management, c’est l’art de promouvoir, rendre visible, engager et animer une communauté à travers une communication digitale sur le web grâce à différents outils tels que principalement les réseaux sociaux.

Nous avons interviewé Emma Corroyer, community manager chez Hivency, afin d’en savoir plus sur ce métier !

Quel est ton parcours ?

J’ai fait une école de communication et marketing à Lille, puis je me suis spécialisée ensuite en master de marketing et image de marque.

Quel est pour toi le métier de community manager ?

Pour moi être community manager c’est faire vivre une marque à travers ses réseaux sociaux, en animant et partageant les moments forts, les nouveautés de la société ! Le plus important à mes yeux c’est le partage, pour cela je décide de faire vivre la communauté via des jeux concours, via des posts, des stories et des articles d’actualités ! Je pense qu’il est important d’inciter les commentaires, ouvrir la discussion pour avoir leur ressenti et pouvoir s’améliorer de jour en jour. La clé ? Il faut innover en permanence, créer du contenu toujours en adéquation avec l’image de marque, s’inspirer de la concurrence, d’autres marques, pour proposer toujours plus et toujours mieux aux gens qui nous suivent ! En clair, on construit l’histoire avec notre communauté et notre but c’est de leur donner envie de vivre l’aventure avec nous.

Quelle est ta journée type ?

Lorsque j’arrive au bureau, je commence à répondre aux différents commentaires, messages privés sur l’ensemble de nos réseaux sociaux. Je partage ensuite les articles du jour, soit demandés par notre communauté soit du contenu que l’on propose à propos de l’actualité ou du quotidien. Je prépare le rétroplanning de la journée, communique avec les influenceurs (afin d’organiser des jeux concours avec nous pour des partenariats gagnant gagnant). Je réfléchis aux futures vidéos pour animer notre communauté et innover toujours plus, on les tourne, monte et les publies pour vous faire découvrir tout ça.
Puis on s’occupe des Newsletter de la semaine et des articles marketing. On créé du contenu en permanence, et des actions de communication dans le but d’innover et de fidéliser notre communauté.

Qu’est-ce que tu as fait de plus fou en tant que community manager ?

Alors ce que j’ai fait de plus fou en tant que community manager chez Hivency, c’était au cours d’un processus de recrutement, pour donner envie de rejoindre Hivency ! Je me suis déguisée avec une collègue en abeille, qui est la mascotte d’Hivency depuis sa création, et nous avons distribué des pots de miel en décrivant les offres du moment au passants de Chatelet à Paris, pour les inviter ensuite à postuler. Suite à cela, nous avons fait une vidéo que nous avons partagé sur les réseaux sociaux, ce qui a plutôt bien marché auprès de notre communauté ! 😊

NOS DERNIERS ARTICLES :




Avec l’avènement du digital et du marketing numérique, de nouveaux outils se sont mis en place pour soutenir et développer la communication des marques et entreprises. Aujourd’hui plus que de vendre un produit, il est important de relayer une bonne image de marque. Les individus aiment se sentir proche d’une marque, se reconnaître dans leurs valeurs et de ce fait, consommer leurs produits/services.

Mais alors par quels moyens les marques se rapprochent-elles de leur communauté ?

Plusieurs outils ont été mis en place par les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram par exemple) pour faciliter le contact entre le particulier et le professionnel comme des messageries directes : pouvoir interagir directement et facilement avec l’entreprise, des identifications de produits : pour partager son expérience du produit auprès de la marque et peut-être être vu et remercié, des posts pour interagir et montrer son affection pour la société.

« Dans la segmentation marketing classique, une cible est déterminée selon des critères précis, tels que l'âge ou la CSP, relève Caroline Faillet, codirigeante du cabinet Bolero. Dans une approche communautaire, on s'intéresse à ce à quoi les gens aspirent, à ce qui les intéresse et les mobilise. »

« Le marketing communautaire vise à créer une expérience sociale en connectant les consommateurs entre eux, décrit Margherita Pagani, professeure et codirectrice du master en marketing digital de l'EM Lyon. Or, quand un client vit cette expérience, la probabilité qu'il achète et revienne augmente. » Selon un sondage de l'institut Kantar TNS, 53,4 % des consommateurs se déclarent intéressés à l'idée de rejoindre la communauté d'une marque. 47,4 % y voient l'opportunité de bénéficier de réductions, 32,7 % d'être consultés sur les produits et 30,2 % d'être tenus au courant des innovations.

Il faut pour bien cibler une communauté, créer du contenu et une approche sur mesure !

 « On doit se poser la question de savoir si l'on cherche à s'inviter dans une communauté, à en fédérer plusieurs ou à créer la nôtre. L'erreur est de penser qu'une marque suffit à fédérer autour de son nom. Bien souvent, les communautés préexistent. » d’après Caroline Faillet.

Elle préconise notamment de commencer par caractériser sa communauté : les membres ont-ils des passions communes, des pratiques communes, des valeurs en communs, etc… ?
Il faut connaître au mieux sa cible, ses pratiques, ses goûts, ses penchants, pour créer le contenu le plus adapter pour leur plaire et les fidéliser auprès de la marque!

NOS DERNIERS ARTICLES :



Aujourd’hui, on vous dévoile une interview de Dorian Ciavarella, l’un des deux fondateurs d’Hivency, qui vous dévoile tout sur les coulisses d’Hivency…

Si tu devais décrire Hivency en 3 mots, lesquels utiliserais-tu ?

Pour décrire la culture d’entreprise et les valeurs d’Hivency je choisirai : l’ambition, la persévérance, et la débrouillardise !

L’Ambition car nous souhaitons devenir leader mondial de l’influence marketing.
La Persévérance car il faut beaucoup travailler pour réussir à se démarquer sur un marché concurrentiel, ici celui du marketing d’influence !
La Débrouillardise car pour réussir il faut faire avec peu de moyens, il faut se débrouiller par soi- même avant de solliciter quelqu’un. Je pense en effet que c’est en se débrouillant, en s’impliquant que l’on peut innover et se surpasser.

Quelles sont selon toi, les particularités d’Hivency ?

Notre plus grande particularité est que nous sommes chez Hivency une équipe jeune et dynamique, la moyenne d’âge est en effet entre 26 et 27 ans. Nous sommes une équipe internationale au sein de laquelle est parlé 7 langues, avec justement un déploiement en France, en Espagne et en Allemagne ! Nous avons comme ambition de toucher d’autres pays à l’international et sommes en train de tester la Chine et développer l’Italie d’ici peu.

Où vois-tu Hivency dans 3 ans ?

Aujourd’hui, nous sommes 30 dans l’entreprise, il y a deux ans, nous étions seulement deux, donc nous rencontrons déjà une croissance importante. Fin 2019, nous serons plus de 80 dans la société, donc dans 3 ans nous dépasserons la centaine de personnes ! Soyons ambitieux, chez Hivency dans 3 ans, nous serons 250 dans l’entreprise, implantés directement sur place dans tous les pays d’Europe avec des points physiques ! Pour résumer, dans 3 ans, Hivency sera leader mondial de l’influence web avec la meilleure solution technologique !

Une petite anecdote à nous dévoiler dans l’histoire d’Hivency ? 😊

Alors pour tout vous avouer, on a vécu une expérience assez drôle durant nos débuts, nos « locaux » à la création d’Hivency étaient dans une salle au sein de notre école, où nous avions organisé un événement qui s’est avéré être un flop complet… on s’est retrouvé dans le fond de la cantine de l’école, y avait pas de lumière, des petites chaises en plastiques grises, trois assiettes de chips qui se battaient en duel, une bouteille de rosé... 3 stagiaires, deux influenceurs et nous qui sommes arrivés plus tard…

C’était une première expérience, on en garde malgré tout un bon souvenir, le souvenir des débuts !

Pour suivre sa vie d'entrepreneur, n'hésitez pas à découvrir son compte Instagram @dorianviava  ;) 


NOS DERNIERS ARTICLES :

Aujourd’hui, de plus en plus de marques utilisent les réseaux sociaux dans leur stratégie de communication. En effet, c’est désormais à travers des applications telles qu’Instagram que le commerce et la publicité connaissent un grand succès. Plusieurs entreprises se font connaître et maximisent leur profit grâce à leur présence sur les réseaux sociaux. 

En se lançant dans une stratégie social media, il faut veiller à réaliser régulièrement des audits de votre compte pour s’assurer que vos objectifs soient bien réalisés et ne pas perdre de temps si une stratégie ne répond pas à vos KPI’s. 

Définir vos objectifs et vos KPI’s

Vous devez vérifier que votre présence sur Instagram fait progresser vos objectifs commerciaux. L’utilisation d’Instagram fait souvent partie d’une stratégie marketing, elle doit donc satisfaire aussi les objectifs marketing. 

Par exemple si vous avez établie pour vos objectifs marketing une ligne directrice étant d’utiliser systématiquement les couleurs de votre marque, alors votre profil Instagram devra être au couleur de votre marque pour avoir une cohérence avec vos différents supports marketing.

Restez focus sur vos objectifs, par exemple si vous vous focalisez sur l’engagement, vous devrez vérifier le nombre de partages et de likes que génèrent vos posts sur un espace-temps pré définit. 

Définir votre image de marque, votre feed et votre ton


Il est important de savoir quelle image vous voulez transmettre à votre communauté. Cette image correspondra à la façon dont vous voulez que les gens voient votre marque. Peut-être que vous voudrez qu’ils vous voient avec une approche professionnelle, ou vous préférerez qu’ils vous voient d’une manière plus amicale. A vous de définir votre positionnement. 

Vous devez avoir une stratégie précise pour votre compte Instagram : les couleurs que vous utilisez, votre langage, le type d’image et de contenu partagé, vos légendes, vos hashtags, et votre relation avec votre communauté. Il faut que tout ces points soient cohérents avec votre marque et crée un ton adapté à votre image et votre message.

Vérifier que vos publications et légendes soient cohérentes

Premièrement, il ne faut pas poster du contenu pour poster. Il est important que toutes vos publications reflètent vos objectifs et que le contenu soit cohérent. 
Votre communauté doit être capable de comprendre votre offre ou service en visualisant votre post.

Les questions à se poser dans ce cas sont les suivantes : Est-ce qu'ils racontent une histoire cohérente ? Est-ce qu'ils suivent le feed et l'image de marque que vous avez définie précédemment ? Le ton est-il respecté dans cette publication ?

Comment sont vos interactions avec votre communauté


Enfin, vous devez analyser votre engagement et vos interactions avec votre communauté. Pour cela, vous pouvez regarder vos dernières publications et vérifier que vous ayez répondu aux commentaires avec le ton choisi auparavant puis pourquoi pas engager une conversation. 

Vérifiez que vous répondez bien à vos messages Instadirect, pour rester proche de votre communauté et ne pas les ignorer.

Suivez des personnes en lien avec votre marque comme des influenceurs, des personnes de renommé importante par exemple. 
C’est ici la clé, plus vous interagirez avec eux, plus vous aurez de chance de faire connaître votre marque !