Comment les influenceurs réagissent-ils face au bad buzz des fake comptes ?


Depuis quelques semaines une chasse aux fake influenceurs est lancée ! Plusieurs influenceurs, parfois ayant une grande popularité sont démasqués pour avoir acheter des followers et donc avoir une fausse communauté. L’objectif ? Avoir plus de partenariats avec des marques, une plus grande crédibilité et gagner plus d’argent !
Mais cela n’est pas juste pour les vrais influenceurs qui donnent beaucoup pour constituer leur communauté, trouver des sujets, thèmes qui les passionnent et intéressent leurs followers.

Pour cela depuis le 24 juin dernier, un compte Instagram dénonçant cette mauvaise pratique d’achat de followers est apparu en dénonçant tous les fake influenceurs en France ! Comment ? En chassant les applications et autres comptes bots comme InstaPlus, PeerBoost et Instagress, aujourd’hui fermés, qui ne respectent pas les règles et conditions d’utilisation d’Instagram.

Certains ont suite à cela pris la parole déclarant que cette montée soudaine d’abonnés était due à un grand jeu concours ou des apparitions dans des émissions de télévision par exemple…

Comment réagissent les influenceurs face à ce scandale ?

About Chiara, Instagrameuse a été dénoncé le 1er juillet par le compte @Rendslesfollowers et a réagi à cette polémique : « Oui, j’ai acheté des followers il y a 2 ans. Quand je n’étais pas pro, que je ne vivais pas du blog, qu’Instagram n’était pas aussi développé. Et que j’étais un peu cocon surtout. »
Face à ces scandales, beaucoup d’influenceurs n’hésitent pas à répondre et présenter leurs statistiques afin de prouver de leur authenticité et se différencier de tous les autres fake comme Caroline Receveur, Kenza, You make fashion, Hugo philip etc...

Pour cela ils utilisent le logiciel : Hype Auditor. Cet outil permet d’analyser son audience, et son activité en profondeur et donc de juger de la qualité de son compte Instagram. Il détermine le taux d’engagement, la qualité des abonnés et la qualité de l’engagement. Des graphiques sont présentés pour évaluer l’évolution du compte par abonnés et abonnements. C’est grâce à tout cela qu’il est possible de différencier les vrais comptes des fakes, car si on aperçoit un pic très élevé sur une courte durée de plusieurs milliers d’abonnés, alors il s’agira de tricherie.

Suite à ce scandale, Guillaume Ruchon, un youTubeur a réalisé une vidéo permettant d’expliquer et de comprendre cette polémique. Vous pourrez ainsi démasquer par vous-même les faux des vrais abonnés d’un Instagrammeur.

La vidéo 


Les marques : première victime de cette arnaque

Les premières touchées par ce phénomène sont les marques. Elles rémunèrent ces instagrameurs pour faire leur publicité et n’obtiennent donc pas le résultat voulu lorsqu’il s’agit d’une fausse communauté.

LOdoesmakeup, YouTubeuse, réagit à cette polémitque dans une vidéo sortie le 30 juin dernier, celle-ci partage notamment que :

« Vos billets lors de voyage presse, vous les prenez, vous les balancez par la fenêtre, ça fait la même chose. Il y a beaucoup de gens très incompétents qui ont été mis à des postes de communication et qui n’ont aucune connaissance dans le digital. Je ne sais pas comment ils ont réussi à obtenir les postes, mais je pense que c’était grâce à un kinder surprise. Il vaut mieux avoir 10 000 likes de personnes qui sont vraiment engagées et qui suivent l’influenceur, plutôt que 100 000 ou un million de likes de profils qui sont fakes. »


Comme nous vous le disions dans notre article « Fake influenceurs, comment protéger votre marque au mieux ? », il faut toujours bien analyser le compte d’un influenceur afin de se lancer dans une collaboration ou partenariat afin que celle-ci soit utile et réelle.

Et vous, avez-vous déjà eu des expériences avec des fake influenceurs ? Utilisez-vous ces techniques pour vérifier de l’authenticité d’un compte ?

N’hésitez pas à échanger avec nous sur ce sujet ! 😊

NOS DERNIERS ARTICLES :


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire