A travers les vidéos de vos youTubeurs et youTubeuses préférés se cachent de réelles entreprises et un vrai business qui aident tant les influenceurs à se développer et vivre de ce métier que les marques à se faire connaitre et de maximiser leurs ventes.

Quel est le processus ?

Généralement les marques font appel aux youTubeurs pour toucher un public précis : les jeunes, de la façon la plus efficace ! Le pôle marketing de l’entreprise va alors contacter soit des agences de communication digitale ou de placements de produits afin qu’elles trouvent les youTubeurs idéaux pour leurs campagnes ou bien les vidéastes eux-mêmes ! Pour la marque il reste ensuite à créer le projet voulu, quel genre de publicités elle veut mettre en place avec l’influenceur et la question du salaire… en effet, un youTubeur d’un millier d’abonnés n’aura pas le même cachet qu’un youTubeur ayant moins de 1000 abonnés !

Les différents types de partenariats marques / YouTubeurs

Cependant l’influenceur n’est pas toujours rémunéré, il peut réaliser une vidéo à propos de tels ou tels produits d’une marque, en échange de se voir offrir les produits en question gratuitement. Il y’a des plateformes d’influence marketing spécialisées dans les collaborations gratuites entre marques et influenceurs (un post en échange d’un produit) comme notre plateforme Hivency.

Les collaborations peuvent notamment être sous forme de voyages, événements, soirées de lancements de produits, etc. après lesquels les youTubeurs peuvent créer du contenu et faire à travers ces événements de la publicité pour les marques. Par exemple, Norman et ses vacances en Andorre à travers l’écran, cache un partenariat (il était invité) avec l'agence Andorra Winter Guest, qui lui a proposé (avec d’autres influenceurs) une longue liste d'activités exceptionnelles à partager sur Instagram !

Nous retrouvons ensuite des partenariats rémunérés, il s’agit alors ici de placements de produits. En effet, la marque va faire appel à un youtubeur afin qu’il parle de son produit ou service, le commente et le fasse découvrir à sa communauté. Il peut même arriver que certains partenariats soient très précis et prescrivent aux influenceurs des phrases types à placer dans leurs vidéos (plus rare, car il y’a une certaine manque de liberté dans ces échanges).

Pour finir, nous retrouvons aussi des vidéos totalement sponsorisées. La vidéo créée par le youTubeur aura pour seul sujet la marque en question. Cela est intéressant pour les deux côtés, car le budget sera plus élevé et les marques s’investiront beaucoup plus dans ce projet (plus de budget, plus de mise en scène et en situation) pour des vidéos ambitieuses, créatives et originales.



Cette nouvelle forme de communication digitale avec les stars de YouTube a donc plusieurs points positifs pour les marques : cela leur permet de frapper fort, une publicité sous la forme d’une vidéo sur un grand compte d’influenceur va générer beaucoup de visibilité, notoriété et crédibilité. C’est alors de futurs clients potentiels qui seront touchés par ces publicités.

Cependant attention : il est important de choisir le bon influenceur avec qui associer sa marque et partager ses valeurs comme nous l’explique Benjamin Brunschwig de Kiehl's : « Il arrive que les influenceuses n'aient pas forcément le profil adapté à la marque, leur public sur YouTube est jeune et n'est pas forcément un public d'acheteurs, et les autres consommatrices, qui ne suivent pas vraiment YouTube, ne s'identifient pas aux influenceuses.»

NOS DERNIERS ARTICLES :



L’été est la période où les blogs sont souvent laissés de côté, voire délaissés ! En effet, la plupart des personnes ne travaillent pas durant le mois d’août par exemple, et ne publient plus sur leurs réseaux sociaux. C’est pourtant le moment parfait pour accroître sa visibilité et élargir son audience.

Malgré ce que l’on pourrait croire, l’été, juillet et août plus précisément sont les mois où il est le plus important et favorable de s'occuper de la rédaction d’articles et de la création de contenu. Bien que vous ayez le droit de faire une pause, à des vacances, nous vous donnons quelques conseils pour booster votre visibilité et notoriété sur internet, en créant du contenu sur votre blog au mois d’août !

Pourquoi créer du contenu l’été ?

Au mois de juillet / août, la plupart des personnes sont en vacances, occupées, déconnectées, mais beaucoup sont ceux aussi qui ne partent pas et sont à la recherche de contenus à consommer ou à partager ! Il y’aura donc plus de facilités pour votre blog d’être vu et partagé à ce moment. Cependant, il faut avoir les bons outils pour propager son contenu : tout d’abord, pensez à utiliser les bons hashtags sur Twitter et d’assurer la promotion de vos posts avec l’aide d’un outil de marketing automation. Grâce à cela, vous gagnerez en visibilité au milieu des contenus qui se feront plus rares. Pensez également à revoir la stratégie digitale de votre site internet.

Comment s’organiser ?

Il faut prendre de l’avance. En effet, vous pouvez pour être tranquille en vacances, préparer vos contenus durant le moins de juin/juillet (ou même avant) qui seront diffusés pendant vos congés. Cela vous permettra de réfléchir à de bons sujets, sur des thèmes de fond, que vous aurez eu le temps de préparer et d’approfondir. Vous pourrez ensuite programmer vos articles sur votre site, comme WordPress aux dates et heures que vous souhaitez 😊

Comment calculer les effets ?

Lorsque vous reprendrez vos activités, vous pourrez analyser toutes vos interactions et les visites sur votre blog. Vous pouvez aussi optimiser votre contenu grâce au référencement SEO (c’est le moment de s’en servir durant l’été avec attirer plus de monde sur votre site et être vu sur Google). Vos articles auront une portée plus importante et pourront être lus par un maximum de personnes. Grâce à cela vous favoriserez le partage de vos contenus, qui se font rares à cette période !

A ne pas oublier…

Pensez à préparer vos sujets et vos contenus à l’avance, puis programmez-les aux dates prédéfinies. Ensuite seront utiliser vos solutions d’automation et de référencement sur internet. Vous pourrez définir votre stratégie sociale media pour l’été et définir un bon rythme de partage de vos publications (combien de publications par heure, jour, sur quel réseau social, etc.) pour une réelle efficacité !


NOS DERNIERS ARTICLES :




Aujourd’hui, les influenceurs sont une réelle source d’inspiration pour leur communauté. C’est d’ailleurs à eux que l’on va se référer la plupart du temps pour trouver un bon restaurant à tel endroit, choisir un hôtel dans tel pays, quels habits sont à la mode en ce moment, bref ils ont un réel pouvoir de publicité et d’achat sur les individus.

Le monde du tourisme a su tirer profit de ces nouveaux métiers et en profite de plus en plus pour faire rêver les gens, attirer le plus de monde et créer de la notoriété pour le lieu. Instagram par exemple, est un des outils le plus adapté à cette communication, où les photos de paysages, hôtels, lieux atypiques sont le plus vus et recherchés (exemple avec beautiful destination, beautiful hotel, etc.)!

Marie Prat, Brand Social Media Manager pour AccorHotels et Ibis a expliqué que : « Les Millenials rejettent littéralement la publicité traditionnelle. » et que lorsqu’un blogueur collabore avec une entreprise du Tourisme « c’est aussi pour lui un bon moyen d’élargir son audience à l’international » !

Une liberté de contenu



Cependant, l’influenceur voyage ayant un contenu artistique (photos, vidéos, blog) doit avoir une liberté vis-à-vis de son temps et de son rendu. L’influenceur doit être libre de poster le contenu de son choix selon Marie Prat. Une vision partagée par Alex Vizeo (blogueur voyage) pour qui travailler avec une marque signifie avoir carte blanche. « On doit rester indépendant et avoir de vraie valeur. Tout est question de confiance. », a-t-elle déclaré.

De ce fait, les influenceurs n’ont pas de salaire fixe. « On est payé au cas par cas », explique Alex Vizeo. « Parfois on signe des contrats ou l’on doit poster 2 vidéos ou 3 articles par jour. Pour nos posts sur les réseaux sociaux, c’est plutôt au feeling », déclare quant à lui Bruno Maltor (blogueur voyage).

Qui sont les influenceurs français les plus importants dans l’univers du tourisme ?




Pour définir l’influence d’un blogueur, plusieurs critères entrent en compte. Il faut regarder le nombre de followers qu’il détient sur ses réseaux sociaux et le montant qu’il demande pour réaliser un post sur ses réseaux (sponsorisé). Résultat, Olivier Wong (@wonguy974) décroche la première place des blogueur français influents avec plus de 205 000 followers (environ 840 € par post), devant Bruno Maltor (@brunomaltor), 133 000 followers (environ 512 € par post) et Mary Quincy (@mary_quincy), 123 000 followers (environs 497 € par post).



Exemple de buzz d’influence marketing dans l’univers du voyage et de la découverte



L’offre de stage de Bruno Maltor : « lemeilleur stage du monde » « Même si tout le monde pense que je suis en vacances, être blogueur, c’est beaucoup de boulot ! Afin de continuer à partager mes aventures, mes histoires, mes photos, j’ai décidé d’embaucher un stagiaire… LE/LA STAGIAIRE. »  L’offre donnait très envie, il s'agissait de : suivre un blogueur-voyageur autour du monde pendant six mois afin de l’aider à rédiger du contenu, des vidéos, et communiquer autour de ses expériences, le tout rémunéré 1.000€ bruts par mois, avec un pied-à-terre  à Prague. 

Cette histoire a fait le tour d’internet, a été reprise dans plusieurs journaux, site internet, et bruno a fait face à plus de 800 candidatures pour ce fameux stage au cœur de l’influence marketing.

Le monde du tourisme, attire et séduit de plus en plus, car c’est vrai, qui ne rêve pas d’être à « leur » place ? Les influenceurs ont pour but de nous faire voyager mais surtout de nous donner des idées et créer des envies. Quoi de plus bénéfique et efficace pour les entreprises dans le secteur du tourisme ? 😊


NOS DERNIERS ARTICLES :


Les réseaux sociaux sont devenus indispensables pour les individus, rare sont ceux qui ne sont pas inscrits sur une de ces plateformes. 57% des internautes utilisent un réseau social quotidiennement et 76% se sont connectés dans les 30 derniers jours (d’après Harris interactive). 

Grâce aux réseaux sociaux, les marques ont l’opportunité de communiquer auprès de grandes communautés et de créer de fortes relations avec des influenceurs (notamment pour faire des collaborations ou des placements de produits). L’objectif pour les marques est de choisir des réseaux sociaux adaptés pour les messages qu’elles veulent véhiculer ainsi que pour leur cible.

Voici notre sélection des différents réseaux sociaux les plus utiles pour votre communication :

Avec 500 millions de membres c’est le plus large réseau professionnel mondial. L’application LinkedIn simplifie votre connexion aux personnes et à ce qui peut vous aider dans votre vie professionnelle.

C’est un réseau social pour professionnels français, comprenant 65 millions de membres qui vous permet d’organiser vos contacts professionnels.

Réseau social en ligne qui permet à ses utilisateurs la publication d'images, de photos, de vidéos, de fichiers de toute sorte, d'échanger des messages, de joindre et de créer des groupes ! C'est le réseau social le plus utilisé au monde.

Twitter est un réseau social de microblogage. Il permet à un utilisateur d'envoyer gratuitement des messages de 140 caractères originellement, 280 depuis novembre 2017 appelés tweets, sur Internet, par messagerie instantanée ou par SMS.

Google+ est le deuxième plus grand réseau social au monde, un des concurrents principaux de Facebook.

Plate-forme de microblogage permettant à l'utilisateur de poster du texte, des images, des vidéos, des liens et des sons sur son Tumblelog.

Réseau social dédié au partage de photos et de vidéos lifestyle.

Plate-forme sociale dédiée à la photo et vidéo, racheté par Facebook, elle détient aujourd’hui une communauté de plus d’1 milliard de personnes.

YouTube est un site web d'hébergement de vidéos et un média social sur lequel les utilisateurs peuvent envoyer, regarder, commenter, évaluer et partager des vidéos.
Dailymotion est un site français de vidéos, qui se positionne comme le concurrent principal de YouTube, possibilité de création de sa chaîne.

Vimeo est destiné au partage et au visionnage de vidéos faites par les utilisateurs.

Permet de retransmettre en direct du contenu sur les réseaux sociaux à partir de son téléphone, que votre audience peut consulter durant 24 heures.

Comment choisir ?


Le choix de vos réseaux sociaux dépendra de votre activité et de ce que vous voulez vendre/faire connaître ! En effet, selon votre domaine ne pas être sur tel ou tel réseau social peut être une grave erreur. Par exemple, avec l’essor d’Instagram et des influenceurs, une entreprise dans la mode pourra construire une très bonne stratégie marketing sur ce réseau.

De plus avec le pouvoir des influenceurs et du marketing d’influence les réseaux sociaux se sont adaptés à tout offres ! Qu’il s’agisse d’une marque de maillot de bain, d’un restaurant, de produit de beauté, d’aliments amincissant, il est désormais de communiquer sur n’importe quel produit, l’enjeu étant désormais de choisir la bonne personne avec qui collaborer (Selon sa cible, son taux d’engagement, les thèmes qu’elle partage, etc.). 

Pour vous aider vous pouvez consulter notre article : On vous donne 5 conseils pour attirer l'attention des influenceurs! 😊 


NOS DERNIERS ARTICLES :



Les blogueurs sont la 1ère catégorie d’influenceurs qui apparaissent dans ces nouveaux métiers du digital. Si les entreprises ont pris conscience de l’importance des blogueurs dans leur stratégie de marketing d’influence, elles ont encore du mal à communiquer avec ces influenceurs. En effet, beaucoup d’entreprise ne savent pas toujours comment se prendre contact avec un influenceur ou encore combien le rémunérer.

Cision, le leader Mondial du Logiciel de RP et d’Influence, a réalisé une étude dans laquelle il a interrogé plus de 350 blogueurs pour mieux comprendre comment travailler avec ces influenceurs. Les questions qui se sont posées sont : quelles sont leurs attentes, leurs reproches vis-à-vis des marques, comment les motiver à parler d’une marque plutôt que d’une autre, quelle est la place de la rémunération dans leur démarche, etc…

Ce qui n’échappe à personne, c’est bien que les blogueurs soient très demandés. Même si seuls 11 % des interrogés en font leur unique source de revenu, ils s’estiment à 61 % trop sollicités par les marques. Parmi les secteurs qui ressentent le plus cette gêne, on trouve en tête tourisme/voyage (67 %), communication/marketing/pub (65 %) et santé (61 %).

Qui sont-ils ?

D’après le panel interrogé dans l’étude de Cision, le blogueur est un jeune adulte, 54% des blogueurs sondés ayant entre 25 et 34 ans. Les blogueurs entre 35 et 44 ans sont également très largement représentés avec 31%.

L’avantage de tenir un blog est que ce n’est pas un canal sollicité que par les jeunes. En effet, seulement 7% des blogueurs du panel ont moins de 25 ans. On peut penser que ces jeunes influenceurs sont plus attirés par la vidéo et les chaînes YouTube.

Les blogueurs se professionnalisent

83 % des blogueurs interrogés ont une activité professionnelle : la moitié sont salariés, 15% sont entrepreneurs.

Même si aujourd’hui, seuls 11% des blogueurs arrivent à vivre uniquement des revenus de leurs blogs, la majorité d’entre eux ont compris les bénéfices qu’ils pouvaient tirer de l’influence gagnée à travers un blog. En effet, 44% animent aujourd’hui leur blog dans le seul but de s’exprimer sur des sujets qui les passionnent. La majorité à 56% le fait au moins en partie pour développer son activité professionnelle ou son personal branding.

Les blogueurs, levier de communication pour les entreprises

61% des blogueurs se sentent trop sollicités par les communicants. Et pour cause, ils sont en moyenne, sollicités 65 fois par semaine soit 260 fois par mois.

Par exemple, les blogueurs ayant un lectorat plutôt professionnel (B2B) se sentent beaucoup plus sollicités que les blogueurs « grand public ». Les blogueurs à lectorat professionnel sont en effet 72% à se sentir sur-sollicités par les marques, contre 63% des blogueurs B2C.

On constate également un fort sentiment de sur sollicitation chez les blogueurs bénéficiant de plus de 100 000 visites par mois sur leur blog. En effet, ceux-ci sont 78% à être mécontents, contre 56% des blogueurs accueillant moins de 10 000 visiteurs par mois. 


NOS DERNIERS ARTICLES :



Le marketing d’influence est une nouvelle façon pour les entreprises de communiquer et faire du business, devenant actuellement un des meilleurs moyens pour gagner de la visibilité et notoriété sur internet.

Dans le marketing d’influence nous retrouvons deux parties : l’influenceur et la marque. Pour la plupart des marques, leur communication se fait aujourd’hui en s’associant à des personnes influentes pour faire découvrir et parler de la marque. Leurs ventes augmentent généralement en un temps très court après ces partenariats.

La nouvelle génération des années 2000 a tendance à beaucoup faire confiance et s’identifier à ces personnes influentes sur les réseaux sociaux. Nous retrouvons en effet des influenceurs pour tous les thèmes : food, voyage, lifestyle, beauté, etc. Quel meilleur moyen pour une marque que d’offrir une visibilité très importante à ses produits par le biais de ces influenceurs ? C’est en effet aujourd’hui plus vendeur qu’une banale publicité.

Le marketing d’influence est un domaine qui se développe très vite car 90% des acheteurs ont confiance dans les recommandations de leurs pairs. Les médias sociaux prenant toujours plus de place dans nos vies, il faut comprendre comment tirer parti du pouvoir des personnes influentes devenues les "stars" de ces réseaux.

Mais qu’est-ce qu’une plateforme d’influence marketing ?



Une plateforme d’influence est un outil qui met en relation les influenceurs et les marques. Elles permettent aux marques de créer des campagnes marketing auxquelles les influenceurs pourront postuler pour recevoir gratuitement ou de façon rémunérée des produits ou services. Il existe de nombreux avantages à passer par une plateforme d’influence comme de gérer de A à Z toute votre campagne et être en lien direct avec les influenceurs. De plus, elles vous permettent de mesurer toutes les retombées suite à vos campagnes !

Cela permet aux marques de s’offrir de la visibilité grâce aux influenceurs via un système entièrement automatisé. Ces plateformes sont donc une nouveauté et une révolution dans l’univers de digital !

Voici les bonnes questions à vous poser pour déterminer vos objectifs pour votre stratégie d’influence marketing :

  • Les influenceuses et influenceurs vont-ils toucher la bonne cible (démographique, âge, sexe…) ?
  • S’inscrivent-ils dans la continuité dans mon image de marque ?
  • S’agit-il de fake-influencers ? D’influenceurs à risque, ou sur le déclin ?
  • Comment se mettre en relation avec les influenceurs sélectionnés ?
  • Quel retour sur investissement attendre ? Faut-il se concentrer sur le reach, l’engagement, l’influencer marketing earned media value ?

Comment bien choisir sa plateforme d’influence marketing ?


Nous vous donnons quelques conseils à ce sujet !


Tout d’abord une bonne connaissance de la blogosphère. En effet, il faut trouver des influenceurs qui correspondent à votre image de marque ainsi qu’à vos objectifs. Pour cela, il faut que la plateforme de marketing d’influence que vous allez choisir vous apporte une réelle vision des personnes pouvant faire partie de votre communication. Ces plateforme doivent vous permette de créer une relation entre vous et des influenceurs pour aboutir à des partenariats en continus.

Les plateformes proposant une solution qui comprend l’importance de la gestion de la relation influenceur et pas seulement une proposition d’influenceur pour votre marque vous apportera une réelle expertise et compréhension de cette industrie.

Une plateforme de marketing d’influence doit vous permettre de mesurer plusieurs aspects pour être utile tels que : la part de voix de votre marque par influenceur, le contenu partagé par les influenceurs, leur portée et le nombre d’impressions qu’ils génèrent sur l’ensemble des médias sociaux.

Hivency, plateforme de marketing d’influence depuis 2016




Créée en 2016, Hivency a fait des secteurs mode, beauté et lifestyle sa spécialité. Disposant d’un “algorithme de matching”, la plateforme permet de relier les profils influenceurs les plus pertinents aux campagnes des annonceurs. Les influenceurs ne sont pas rémunérés mais reçoivent des crédits pour les campagnes auxquelles ils ont participé. Hivency propose environ 20 000 profils sur une douzaine de pays, pour des campagnes réalisées principalement sur Instagram.

Ce dont vous bénéficiez en faisant d’Hivency votre plateforme d’influence marketing :

  • Un algorithme de matchmaking pour trouver les profils adéquats
  • Une utilisation simple
  • Une possibilité de faire des campagnes sur plusieurs réseaux
  • Le système de crédit encourage les influenceurs à postuler
  • Un calcul de la valeur media des campagnes
  • Un réseau d’influenceurs assez important (50.000 environ)


NOS DERNIERS ARTICLES :





Depuis quelques semaines une chasse aux fake influenceurs est lancée ! Plusieurs influenceurs, parfois ayant une grande popularité sont démasqués pour avoir acheter des followers et donc avoir une fausse communauté. L’objectif ? Avoir plus de partenariats avec des marques, une plus grande crédibilité et gagner plus d’argent !
Mais cela n’est pas juste pour les vrais influenceurs qui donnent beaucoup pour constituer leur communauté, trouver des sujets, thèmes qui les passionnent et intéressent leurs followers.

Pour cela depuis le 24 juin dernier, un compte Instagram dénonçant cette mauvaise pratique d’achat de followers est apparu en dénonçant tous les fake influenceurs en France ! Comment ? En chassant les applications et autres comptes bots comme InstaPlus, PeerBoost et Instagress, aujourd’hui fermés, qui ne respectent pas les règles et conditions d’utilisation d’Instagram.

Certains ont suite à cela pris la parole déclarant que cette montée soudaine d’abonnés était due à un grand jeu concours ou des apparitions dans des émissions de télévision par exemple…

Comment réagissent les influenceurs face à ce scandale ?

About Chiara, Instagrameuse a été dénoncé le 1er juillet par le compte @Rendslesfollowers et a réagi à cette polémique : « Oui, j’ai acheté des followers il y a 2 ans. Quand je n’étais pas pro, que je ne vivais pas du blog, qu’Instagram n’était pas aussi développé. Et que j’étais un peu cocon surtout. »
Face à ces scandales, beaucoup d’influenceurs n’hésitent pas à répondre et présenter leurs statistiques afin de prouver de leur authenticité et se différencier de tous les autres fake comme Caroline Receveur, Kenza, You make fashion, Hugo philip etc...

Pour cela ils utilisent le logiciel : Hype Auditor. Cet outil permet d’analyser son audience, et son activité en profondeur et donc de juger de la qualité de son compte Instagram. Il détermine le taux d’engagement, la qualité des abonnés et la qualité de l’engagement. Des graphiques sont présentés pour évaluer l’évolution du compte par abonnés et abonnements. C’est grâce à tout cela qu’il est possible de différencier les vrais comptes des fakes, car si on aperçoit un pic très élevé sur une courte durée de plusieurs milliers d’abonnés, alors il s’agira de tricherie.

Suite à ce scandale, Guillaume Ruchon, un youTubeur a réalisé une vidéo permettant d’expliquer et de comprendre cette polémique. Vous pourrez ainsi démasquer par vous-même les faux des vrais abonnés d’un Instagrammeur.

La vidéo 


Les marques : première victime de cette arnaque

Les premières touchées par ce phénomène sont les marques. Elles rémunèrent ces instagrameurs pour faire leur publicité et n’obtiennent donc pas le résultat voulu lorsqu’il s’agit d’une fausse communauté.

LOdoesmakeup, YouTubeuse, réagit à cette polémitque dans une vidéo sortie le 30 juin dernier, celle-ci partage notamment que :

« Vos billets lors de voyage presse, vous les prenez, vous les balancez par la fenêtre, ça fait la même chose. Il y a beaucoup de gens très incompétents qui ont été mis à des postes de communication et qui n’ont aucune connaissance dans le digital. Je ne sais pas comment ils ont réussi à obtenir les postes, mais je pense que c’était grâce à un kinder surprise. Il vaut mieux avoir 10 000 likes de personnes qui sont vraiment engagées et qui suivent l’influenceur, plutôt que 100 000 ou un million de likes de profils qui sont fakes. »


Comme nous vous le disions dans notre article « Fake influenceurs, comment protéger votre marque au mieux ? », il faut toujours bien analyser le compte d’un influenceur afin de se lancer dans une collaboration ou partenariat afin que celle-ci soit utile et réelle.

Et vous, avez-vous déjà eu des expériences avec des fake influenceurs ? Utilisez-vous ces techniques pour vérifier de l’authenticité d’un compte ?

N’hésitez pas à échanger avec nous sur ce sujet ! 😊

NOS DERNIERS ARTICLES :



Comme chaque année, Médiamétrie publie son rapport annuel concernant la fréquentation globale d’internet en France et nous dévoile ses chiffres. Avec le développement de plus en plus important du digital, nous assistions à une réelle montée en puissance des réseaux sociaux. En effet, chaque jour, les individus passent beaucoup de temps sur des plateformes telles que Facebook, YouTube, WhatsApp ou encore Instagram.

En mai 2018, l’agence Médiamétrie nous annonce que 47,7 millions d’internautes ont visité au moins une marque de la catégorie Blogs/Sites communautaires, soit trois quarts (75,2%) des Français de 2 ans et plus ou encore 9 internautes sur 10 (89,7%).

Les marques communiquent aujourd’hui beaucoup à travers les réseaux sociaux, notamment sous la forme de partenariats avec des influenceurs. Il est prouvé que pour maximiser son profit et agrandir sa communauté, la communication pour l’image de marque et le business passe désormais à travers ces plateformes sociales.

Quelques chiffres qui vous aideront à comprendre cette  tendance 

« Chaque jour, près la moitié de la population française (47,1 %) surfe sur les sites et applications de réseaux sociaux. Rapporté à l’ensemble des Français, le temps passé par jour sur cette catégorie est en moyenne de 4 minutes sur ordinateur et 9 minutes sur mobile.
Les 15-24 ans sont les principaux utilisateurs des réseaux sociaux : ils sont plus nombreux à s’y rendre au quotidien (61,3%) et y consacrent plus de temps (26 minutes en moyenne sur mobile chaque jour et 2 minutes sur ordinateur). »
Ce sont donc les millénials qui sont les plus actifs sur internet et intéressants à toucher s’ils font partis de votre cible.

Audience mensuelle de l’affluence des top 5 réseaux sociaux en mai 2018

Nous pouvons donc constater que Facebook détient la première position avec 45 millions de visiteurs uniques mensuels et 26 millions de visiteurs uniques quotidiens.
Instagram est en seconde position avec presque la moitié moins de visiteurs mensuels (24 millions) que Facebook et 6 millions de visiteurs quotidiens.
C’est ensuite Twitter est en troisième position avec 16 millions d’internautes connectés chaque mois.
Rapporté à l’ensemble de la population française de 2 ans et plus, le temps passé par jour et par personne est en moyenne de 33 minutes sur ordinateur et de 42 minutes sur mobile.

Les résultats du mois : LES CHIFFRES

* d'après le site de Médiamétrie 


Les réseaux sociaux touchent donc une grande majorité de la population, de tout âge. Le temps passé sur internet devient de plus important chaque année (en effet, ces plateformes sociales ont pour but de nous rendre « accros » et de devenir indispensables, notamment aujourd’hui dans le monde du business, en créant de multiples fonctionnalités financières pour permettre aux marques de pouvoir vendre directement sur les réseaux sociaux » (CF. article NOUVEAUTÉ INSTAGRAM AVEC L’ARRIVÉE DU SHOPPING EN LIGNE).
Ce nouveau mode de consommation semble donc devenir LE model business des entreprises en 2018 !

Et vous, que pensez-vous de tous ces chiffres sur la fréquentation globale d’internet en 2018 ? Utilisez-vous les réseaux sociaux pour votre stratégie de communication et commerciale ?

N’hésitez pas à partager en commentaires vos réactions et pensées sur le sujet ! 😊

NOS DERNIERS ARTICLES :