Les véritables défis auxquels doivent se confronter les entreprises qui ont recours au marketing d’influence


Tout le monde ne parle plus que de ça, à tel point que le marketing d’influence semble être devenu la terre promise en termes de retours sur investissement. Pourtant, tout n’est pas si simple, et la mise en place d’une stratégie de marketing d’influence implique un travail sur le long terme, des remises en questions, et beaucoup d'imprévus.
Nous avions déjà parlé des mythes qu’il est nécessaire de dépasser avant de se lancer dans l’influence, mais une fois cette étape passée, beaucoup d’autres défis attendent les entreprises. Nous avons résumé les principaux problèmes auxquels peuvent se confronter les marques qui démarrent dans l’influence marketing. 

1. L’influence concerne la plupart des fonctions de l’entreprise

En effet, les relations publiques, le marketing, la communication, mais aussi les ressources humaines qui doivent engager des personnes compétentes sur ce nouveau sujet, tous sont concernés par cette stratégie de marketing d’influence. Le problème est alors de savoir à quel département doit être attribué cette nouvelle compétence et donc le management de cette nouvelle stratégie de marketing d’influence. Plusieurs stratégies sont possibles, de la création d’une toute nouvelle branche de l’entreprise à un management totalement transversal de l’influence où chaque département gèrerait un aspect de cette stratégie…
Dans tous les cas, une stratégie efficace nécessite une véritable réflexion sur ce qui ferait le plus sens au sein de votre entreprise afin que les collaborations se passent au mieux entre tous les départements et que votre marque ne perde pas en cohérence.

2. Une stratégie locale ou globale ?

La réponse à cette question est encore une fois propre à chaque entreprise, et même à chaque marque au sein d’un groupe. Dans une étude publiée par Lewis PR, on apprend que 52% des organisations ont opté pour des programmes régionaux/locaux, quand 42% préfèrent élaborer une seule stratégie globale. 
Pourtant, il apparaît qu’en termes de pertinence, si la direction à prendre peut être définie de manière globale, il est finalement nécessaire que les programmes mis en place avec les influenceurs soient pensés de façon locale et donc plus ciblée. Cela garantit des relations plus proches et donc plus fortes entre les influenceurs et la marque et donc un impact plus fort sur les réseaux sociaux.



3. Faire ou faire faire ?

Une fois la décision prise de mettre en place une réelle stratégie de marketing d’influence, la question du “comment ?” demeure. Cette stratégie doit-elle être gérée en interne ou est-il plus intéressant de la confier à des experts externes à l’entreprise ? 
Là encore, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse et tout dépend de votre entreprise. D’un côté, gérer les relations avec les influenceurs permet de mieux maîtriser l’image de votre marque mais aussi la proximité que vous souhaitez entretenir avec eux. De l’autre, les agences spécialisées dans l’influence vous offre plus de flexibilité, un gain de temps conséquent, ainsi qu’une expertise que vous n’avez peut-être pas encore acquise.  


Ces trois sujets sont les principaux défis auxquels doivent se confronter les entreprises, mais d’autres encore existent : la question juridique, les défis posés par des innovations technologiques toujours plus poussées… La mise en place d’une stratégie de marketing d’influence est donc un travail de longue haleine. 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire