6 tips pour mieux comprendre les influenceurs #1 : dans le quotidien d'un influenceur


Les influenceurs sont présents partout, on ne parle plus que d’eux, et pourtant, malgré cette notoriété grandissante, il apparait qu’encore très peu d’entreprises connaissent vraiment ce milieu. En effet, malgré l’ampleur du phénomène qu’est devenu l’influence, celui-ci reste encore assez opaque et difficile d’accès pour les marques qui peuvent parfois rencontrer des difficultés quand il s’agit de comprendre qui sont les influenceurs, ce qu’ils désirent, ce qu’ils recherchent. 
C’est pour cette raison qu’Hivency a décidé de publier une série spéciale d’articles qui vous donneront des tips pour mieux comprendre et collaborer avec les influenceurs. Pour nous aider dans cette démarche, nous avons demandé à May Berthelot, influenceuse mode cumulant plus de 30 000 abonnés sur Instagram, de répondre à des questions concernant son activité sur les réseaux sociaux. 
Nous commençons donc aujourd’hui cette série avec une vue d’ensemble du quotidien d’un influenceur, qui nous permettra de mieux comprendre cette activité. 

Pour commencer, peux-tu te présenter rapidement ?
Je m’appelle May, j’ai 26 ans. Je suis directrice juridique et lutte anti-contrefaçon du site Videdressing, spécialisé dans la mode, l’influence n’est donc pas mon activité principale. Mais évidemment, je suis passionnée de mode, de luxe et d’entrepreneuriat. Si je devais me décrire rapidement je dirais que je suis quelqu’un d’honnête, juste, exigeante, perfectionniste et généreuse. 

Peux-tu nous décrire ton quotidien d’influenceur ? 
Pour moi, c’est un vrai hobby qui prend beaucoup de temps et qui se vit quotidiennement ! J’y consacre toutes mes pauses, mais aussi une ou deux heures après mon travail. Le matin également, au réveil, je regarde ce qui se passe sur mes réseaux. C’est donc une passion de chaque instant !

Peux-tu nous décrire ta semaine type ? 
Je suis au bureau du lundi au vendredi, du matin au soir. Je shoote le weekend ou le matin avant d'aller travailler. Je vais à peu d'events car je suis souvent trop fatiguée de ma semaine, mais si c'est le cas, j'y vais juste après le boulot ! Je poste quasiment tous les soirs et un peu plus le weekend.

Comment en es-tu arrivée à être infuenceur ?  
Il y a trois ans, pendant une période où je m’ennuyais, j’ai cliqué sur un hashtag sur Instagram et j’ai découvert une immense communauté de passionnés, qui partageaient ce que j’aimais. Et je me suis lancée.

Comment travailles-tu au quotidien pour créer tes contenus ? Utilises-tu des logiciels particuliers ? As-tu quelqu’un qui t’aide dans cette activité ? 
Je travaille avec mon grand frère qui est photographe professionnel de streetstyle (Edward Berthelot), que j'admire profondément. On a développé la vidéo cette année et on adore !


Ainsi, il est assez clair que l’influence, même si elle reste une passion avant tout, est une activité qui demande beaucoup de travail et d’implication. Les influenceurs comme May sont de véritables créateurs de contenu qui sont quotidiennement à l’écoute de leur communauté. Demain, May nous expliquera comment elle a réussi à réunir une communauté autour de son travail, et comment elle l’entretient au quotidien.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire