Les idées reçues sur le marketing d'influence dont vous devez vous débarrasser





Aujourd’hui, le marketing d’influence est au coeur de la stratégie de nombreuses marques. Pourtant, malgré une popularité croissante de ce nouvel outil de communication, des nombreux mythes subsistent et empêchent certaines sociétés de se lancer. Cet article va vous permettre de dépasser ces idées reçues pour enfin tirer le meilleur de ce que l’influence web peut vous apporter.
        1. L’influence est synonyme de popularité

Cette idée qu’il faut être populaire pour être influent est un des mythes les plus ancrés dans les esprits des marketeurs d’aujourd’hui. Pourtant, cela n’est pas toujours vrai. Certes, les influenceurs cumulant une audience plus grande ont, de manière évidente, un reach plus important, mais le taux d’engagement de leurs followers est souvent beaucoup plus faible. Ainsi, on peut affirmer que l’influence se distingue de la popularité également car elle est fortement liée à une notion d’engagement et d’impact. Un influenceur doté de quelques milliers de followers générera souvent beaucoup plus d’impact sur son audience car celle-ci sera extrêmement ciblée et très liée à l’univers de l’influenceur. La question à se poser n’est donc pas celle de la popularité, mais bien celle du ciblage des influenceurs en fonction des valeurs qu’il défend, de l’industrie dans laquelle il évolue (beauté, gaming, voyage, cuisine…) et de l’engagement qu’il génère au sein de sa communauté.


         2. Un influenceur se paie de la même manière qu’on paie une publicité

Cette idée reçue peut être dangereuse car cela revient à considérer les influenceurs comme des placements d’argent qui doivent être rentables à long terme, et non plus comme des investissements dans l’humain. En réalité, travailler avec des influenceurs est avant tout une question de relations humaines. Si vous souhaitez mettre en place une stratégie d’influence à long terme, il faut que vous engagiez un vrai travail relationnel avec vos influenceurs, et donc que vous leur laissiez la liberté de produire un contenu librement. Or, l’argent est souvent considéré comme un moyen de pression qui va empêcher les influenceurs d’être libres de leurs choix, de leur manière de communiquer, et donc qui leur fera perdre en impact auprès de leur communauté fidèle, qui peut-être ne se reconnaîtra plus en eux. Le choix de payer ou non l’influenceur dépend donc encore une fois du genre de partenariat que vous souhaitez développer avec eux.

        3. Les influenceurs ne sont qu’un moyen de diffusion de contenu


Considérer cette idée comme vrai serait synonyme d’un retour à un marketing classique, où les nouveaux médias seraient en fait les influenceurs. Si ces derniers ne sont que des moyens de diffusion de vos contenus de communication et de publicités, alors ils ont la même utilité qu’un article de journal ou qu’une publicité diffusée à la télévision. Or, la valeur ajoutée des influenceurs, et ce pourquoi ils sont aussi utiles à la mise en place d’une stratégie de content marketing, c’est qu’ils sont des créateurs de contenus. Ils disposent certes d’une audience, mais ils ont surtout un discours, une capacité à attirer et à retenir l’attention de leur cible, et sont donc bien plus que de simples canaux de distribution. Tout l’enjeu d’une collaboration avec un influenceur repose donc dans la définition de l’histoire que vous allez, ensemble, raconter à leur audience.
        4. Je ne dois activer les influenceurs que lors des campagnes importantes
Ce mythe peut, encore une fois, s’avérer dangereux pour le bon déroulement de votre stratégie marketing. Travailler avec les influenceurs dans un système de “one shot”, de manière ponctuelle, c’est se priver d’une relation authentique avec les influenceurs, et à plus long terme des bénéfices d’un influenceur qui peut devenir un véritable prescripteur de marque. Une stratégie de marketing d’influence efficace et cohérente, c’est donc une stratégie de collaboration à long terme avec des influenceurs qui vont raconter votre histoire, qui vont s’attacher à votre marque, et qui vont vous offrir beaucoup plus qu’une simple vitrine pour vos produits.

        5. Le marketing d’influence remplace le marketing “traditionnel”
Cette idée est clairement fausse, et il serait même dangereux d’abandonner les canaux de distribution classique pour ne se centrer que sur le marketing d’influence, en tout cas quand cela est nouveau pour vous. L’influence marketing doit s’intégrer de manière fluide et efficace à votre stratégie de marketing plus classique, afin d’augmenter le reach de la totalité de vos campagnes, d’atteindre des cibles plus nombreuses, et de vous positionner comme une marque omniprésente, sur tous les réseaux et de toutes les manières. En réalité, si vous avez une approche stratégique du marketing, empreinte d’empathie à l’égard de l’expérience utilisateur et d’une bonne compréhension de ce qui inspire et influence l’action au sein des votre clientèle, il serait dommage de ne pas incorporer l’influence dans les étapes de planning stratégique de votre marketing uniquement par peur que celle-ci remplace le marketing traditionnel.


Ainsi, le marketing d’influence est accessible à tous, quelque soit la taille de votre entreprise ou le secteur dans lequel vous évoluez. L’important reste de se poser les bonnes questions, et de bien définir quels sont vos besoins en termes d’influence.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire