Parmi les nombreux défis auxquels doivent se confronter les marques qui se lancent dans le marketing d’influence, l’un des plus important apparait être celui du choix de l’influenceur. En effet, choisir le bon influenceur est primordial pour créer une relation authentique et efficace. Comment faire face à ce défi ? Comment ne pas se tromper ? Nous vous donnons les clés pour identifier le mieux possible l’influenceur qui vous correspond.

1.       Collecter un maximum de données afin d’identifier votre cible

Pour trouver le bon influenceur, il faut commencer par être à l’écoute de votre cible. Et pour cela, les réseaux sociaux sont une mine d’or : ils permettent d’avoir accès à un nombre phénoménal de données (« data ») qui vous permettront, si elles sont bien analysées, d’identifier de façon précise vos clients, de les écouter, de créer un profil type et de les segmenter selon certains critères. Or, identifier un profil-type et segmenter la clientèle sont deux étapes incontournables pour toutes les marques qui souhaitent mieux comprendre le « buyer journey », c’est-à-dire le parcours de ses prospects, de l’identification de votre marque jusqu’à l’acte d’achat. En ayant identifié et analysé tout ce processus, votre marque sera en mesure d’engager les prospects, et à plus long terme de les fidéliser.

C’est à ce moment seulement qu’il est pertinent de se poser la question du « bon influenceur » : en effet, vous avez pris le temps de déterminer les critères qui feront de lui un ambassadeur de marque pertinent et pouvez donc commencer à interagir avec ceux qui vous correspondent le mieux.

2.       Bien définir vos objectifs

Voulez-vous augmenter la notoriété de votre marque dans l’immédiat ? Cherchez-vous à créer un impact sur le long terme ? Désirez-vous augmenter vos ventes ? Cherchez-vous à augmenter le trafic sur votre site Internet ? Il est indispensable de se poser ces questions afin de définir clairement ce que vous recherchez à atteindre via votre stratégie de marketing d’influence. De cette manière, vous pourrez définir le type d’influenceur avec lequel vous allez collaborer (micro-influenceur ou influenceur star), le nombre d’influenceurs que vous souhaitez mobiliser, le réseau social sur lequel vous voulez lancer vos campagnes, la durée de la campagne… En bref, si vos objectifs sont clairs, votre stratégie le sera tout autant.

3.       La pertinence plutôt que le reach

La plupart des entreprises qui s’engagent pour la première fois dans une stratégie de marketing d’influence ont tendance à faire la même erreur : penser que les influenceurs stars, qui cumulent plusieurs millions de followers, seront forcément les meilleurs influenceurs pour leur marque, ou en tout cas ceux qui leur permettront de maximiser leur ROI. Cependant, s’il est vrai que le reach de ces « gros » influenceur est forcément plus important, travailler avec eux n’est pas forcément pertinent pour toutes les marques, et donc pas toujours efficace.

Chez Hivency, nous pensons que les marques ont tout intérêt à parier sur un plus grand nombre d’influenceurs relativement plus « petits » en termes d’abonnés, mais qui sont plus authentiques, plus vrais, et plus proches des valeurs chères à l’entreprise. De cette manière, elles toucheront directement leur cible, mais seront également en mesure de construire des relations durables avec des influenceurs qui deviendront de véritables prescripteurs de marque.

Ainsi, il apparait que le plus important, dans la mise en place d’une stratégie de marketing d’influence, repose sur un gros travail de recherche et d’analyse en amont, afin ensuite de pouvoir réduire au maximum les chances de faire une erreur concernant le choix de l'influenceur.


Au fil des discussions avec des nombreuses entreprises, nous nous sommes rendu compte que quand il s’agissait de mettre en place une stratégie de marketing d’influence, le rôle que les agences pouvaient jouer soulevait encore de nombreux questionnement. En effet, s’il est clair que les agences apportent une expertise en la matière, certains marketeurs hésitent encore à laisser une partie de leur stratégie dans les mains d’un tiers.

Hivency vous donne aujourd’hui la réponse à vos questions concernant les agences et ce qu’elles ont à vous apporter dans la mise en place de votre stratégie d’influence marketing.


1.       Travailler avec une agence vous permet d’éviter les pièges classiques de l’influence marketing

En effet, il apparait que beaucoup de sociétés se lancent dans le marketing d’influence juste pour suivre le mouvement, sans avoir défini de KPIs ni d’objectifs concernant cette stratégie. Et sur ces questions, les agences sont devenues des expertes et peuvent vous aider à clarifier ce pourquoi vous avez besoin de marketing d’influence. Elles construisent ainsi avec vous un véritable cadre de mesure, définissent des indicateurs de performance (KPI) pertinents et vous guident dans la mise en pratique de votre stratégie. Un des avantages de faire appel à une agence est également le fait qu’elle pourra vous donner des conseils administratifs et légaux très utiles dans ce domaine encore assez obscur pour beaucoup.


    2.       Un accès direct à toutes les innovations de pointe dans le domaine du marketing



Au-delà d’être de bons conseillers stratégiques, les agences sont très informées concernant les innovations marketing, ce qui, dans un monde en constante transformation, est un atout indiscutable. En effet, les agences ont accumulé énormément de connaissances en termes de marketing et peuvent donc lier leur créativité et leur expérience pour vous aider à construire des stratégies de marketing d’influence très performantes.


Ainsi, il apparait plus clair que s’appuyer sur l’expertise d’une agence peut vous permettre d’avoir toujours un temps d’avance sur vos concurrents.


   3.        Provoquer un engagement permanent en tirant profit des ressources offertes par les agences

Le marketing d’influence demande du temps, des ressources et une préparation minutieuse. Or, en étant très souvent dotées d’algorithmes permettant d’automatiser une partie du processus, les agences ont les moyens d’activer des partenariats et d’approcher les influenceurs quotidiennement. Elles peuvent alors gérer à la fois le travail de community management et l’engagement de vos influenceurs, mais aussi l’évènementiel, la création de contenu et le social listening (c’est-à-dire la prise en compte des commentaires et retours des internautes sur vos réseaux).


De cette manière, les agences se révèlent être les meilleurs représentants pour votre marque, vous permettant d’activer une relation durable et personnelle avec un groupe d’influenceurs.

   4.         Les agences facilitent l’expansion de vos campagnes de marketing d’influence à l’international




L’un des plus gros avantages des agences repose sur le réseau d’influenceurs dont elles disposent. Grâce à ce réseau, qui s’étend à l’international, les agences sont capables de vous aider à étendre votre stratégie vers de nouveaux marchés.


   5.         Protéger votre image de marque

Beaucoup d’entreprises sont encore inquiètes en ce qui concerne leur image de marque, et les dangers que peuvent représenter les influenceurs. En effet, il existe toujours un risque que l’influenceur ait été mal choisi, et qu’il propage une image de la marque inadaptée, ou qu’il ne soit plus satisfait du partenariat et qui se retourne contre vous. Les agences, qui deviennent des intermédiaires entre vous et les influenceurs, peuvent être une assurance et permettent de conserver votre image de marque quoiqu’il arrive.



Faire appel à une agence offre de nombreux avantages. Cependant, il est important de rappeler que les stratégies qui fonctionnent le mieux auprès des influenceurs sont les plus authentiques, les plus personnelles, et il est alors primordial de trouver un équilibre entre l’agence et votre marque, pour que la relation créée avec les influenceurs soit durable et de qualité.


Le rôle des agences est donc en évolution. Garder les relations d'influence dans l'entreprise a ses avantages, mais présente également quelques inconvénients. D’un autre côté, les agences ont beaucoup à offrir : elles peuvent garantir une approche pratique des influenceurs et vous aider à amener vos stratégies d'influence au niveau supérieur.


Les marques doivent tenir compte de ce qu'elles peuvent et souhaitent externaliser : il est essentiel de conserver une partie de la stratégie d’influence marketing dans l'entreprise. S’il est certain que les marques doivent se poser les bonnes questions et définir clairement leur stratégie, il n'y a pas de solution unique : tout dépend de ses objectifs et de ses priorités.







Aujourd’hui, le marketing d’influence est au coeur de la stratégie de nombreuses marques. Pourtant, malgré une popularité croissante de ce nouvel outil de communication, des nombreux mythes subsistent et empêchent certaines sociétés de se lancer. Cet article va vous permettre de dépasser ces idées reçues pour enfin tirer le meilleur de ce que l’influence web peut vous apporter.
        1. L’influence est synonyme de popularité

Cette idée qu’il faut être populaire pour être influent est un des mythes les plus ancrés dans les esprits des marketeurs d’aujourd’hui. Pourtant, cela n’est pas toujours vrai. Certes, les influenceurs cumulant une audience plus grande ont, de manière évidente, un reach plus important, mais le taux d’engagement de leurs followers est souvent beaucoup plus faible. Ainsi, on peut affirmer que l’influence se distingue de la popularité également car elle est fortement liée à une notion d’engagement et d’impact. Un influenceur doté de quelques milliers de followers générera souvent beaucoup plus d’impact sur son audience car celle-ci sera extrêmement ciblée et très liée à l’univers de l’influenceur. La question à se poser n’est donc pas celle de la popularité, mais bien celle du ciblage des influenceurs en fonction des valeurs qu’il défend, de l’industrie dans laquelle il évolue (beauté, gaming, voyage, cuisine…) et de l’engagement qu’il génère au sein de sa communauté.


         2. Un influenceur se paie de la même manière qu’on paie une publicité

Cette idée reçue peut être dangereuse car cela revient à considérer les influenceurs comme des placements d’argent qui doivent être rentables à long terme, et non plus comme des investissements dans l’humain. En réalité, travailler avec des influenceurs est avant tout une question de relations humaines. Si vous souhaitez mettre en place une stratégie d’influence à long terme, il faut que vous engagiez un vrai travail relationnel avec vos influenceurs, et donc que vous leur laissiez la liberté de produire un contenu librement. Or, l’argent est souvent considéré comme un moyen de pression qui va empêcher les influenceurs d’être libres de leurs choix, de leur manière de communiquer, et donc qui leur fera perdre en impact auprès de leur communauté fidèle, qui peut-être ne se reconnaîtra plus en eux. Le choix de payer ou non l’influenceur dépend donc encore une fois du genre de partenariat que vous souhaitez développer avec eux.

        3. Les influenceurs ne sont qu’un moyen de diffusion de contenu


Considérer cette idée comme vrai serait synonyme d’un retour à un marketing classique, où les nouveaux médias seraient en fait les influenceurs. Si ces derniers ne sont que des moyens de diffusion de vos contenus de communication et de publicités, alors ils ont la même utilité qu’un article de journal ou qu’une publicité diffusée à la télévision. Or, la valeur ajoutée des influenceurs, et ce pourquoi ils sont aussi utiles à la mise en place d’une stratégie de content marketing, c’est qu’ils sont des créateurs de contenus. Ils disposent certes d’une audience, mais ils ont surtout un discours, une capacité à attirer et à retenir l’attention de leur cible, et sont donc bien plus que de simples canaux de distribution. Tout l’enjeu d’une collaboration avec un influenceur repose donc dans la définition de l’histoire que vous allez, ensemble, raconter à leur audience.
        4. Je ne dois activer les influenceurs que lors des campagnes importantes
Ce mythe peut, encore une fois, s’avérer dangereux pour le bon déroulement de votre stratégie marketing. Travailler avec les influenceurs dans un système de “one shot”, de manière ponctuelle, c’est se priver d’une relation authentique avec les influenceurs, et à plus long terme des bénéfices d’un influenceur qui peut devenir un véritable prescripteur de marque. Une stratégie de marketing d’influence efficace et cohérente, c’est donc une stratégie de collaboration à long terme avec des influenceurs qui vont raconter votre histoire, qui vont s’attacher à votre marque, et qui vont vous offrir beaucoup plus qu’une simple vitrine pour vos produits.

        5. Le marketing d’influence remplace le marketing “traditionnel”
Cette idée est clairement fausse, et il serait même dangereux d’abandonner les canaux de distribution classique pour ne se centrer que sur le marketing d’influence, en tout cas quand cela est nouveau pour vous. L’influence marketing doit s’intégrer de manière fluide et efficace à votre stratégie de marketing plus classique, afin d’augmenter le reach de la totalité de vos campagnes, d’atteindre des cibles plus nombreuses, et de vous positionner comme une marque omniprésente, sur tous les réseaux et de toutes les manières. En réalité, si vous avez une approche stratégique du marketing, empreinte d’empathie à l’égard de l’expérience utilisateur et d’une bonne compréhension de ce qui inspire et influence l’action au sein des votre clientèle, il serait dommage de ne pas incorporer l’influence dans les étapes de planning stratégique de votre marketing uniquement par peur que celle-ci remplace le marketing traditionnel.


Ainsi, le marketing d’influence est accessible à tous, quelque soit la taille de votre entreprise ou le secteur dans lequel vous évoluez. L’important reste de se poser les bonnes questions, et de bien définir quels sont vos besoins en termes d’influence.




Saviez-vous que 87% des consommateurs se servent du contenu qu'ils trouvent en ligne pour prendre leur décision d'achat ? Ce chiffre illustre une réalité à laquelle les entreprises doivent se confronter de nos jours : l’ère du marketing traditionnel est révolue, on entre aujourd’hui dans l’ère du marketing communautaire, du marketing de contenu.

    Qu’est-ce que cela signifie ? Le content marketing ou marketing de contenu désigne les pratiques qui visent à mettre à disposition des prospects ou clients un certain nombre de contenus utiles ou ludiques.Doug Kessler, co-fondateur de l’agence Velocity, affirme ainsi : « Le marketing traditionnel parle aux gens. Le marketing de contenu parle avec les gens ». Comment alors mettre en place une stratégie de content marketing ? Et pourquoi est-ce désormais indispensable pour toute entreprise.

Pour comprendre d’où vient le content marketing, il faut se tourner vers les consommateurs. Aujourd'hui, 86 % des téléspectateurs ont tendance à passer la publicité (en zappant sur d'autres chaînes notamment) et 44 % des internautes ignorent les emails directs et non sollicités de marques. Ces dernières années, on observe donc une aversion toujours plus grande pour la publicité traditionnelle, qui est considérée comme abrutissante et intrusive par tous. Parallèlement à ce phénomène de rejet de la publicité, il apparaît que désormais les consommateurs sont en demande d’informations, de transparence, de contenus enrichissants et formateurs, qui vont les guider vers un acte d’achat vraisemblablement plus conscient et responsable. Les marketeurs ont alors rapidement réagi en développant une nouvelle manière de communiquer sur leurs produits : on parle d’Inbound marketing, une stratégie visant à inciter le client à s’adresser à une entreprise particulière de manière spontanée, et non plus de venir le chercher. Et à l’intérieur de cette ensemble de stratégie d’Inbound marketing se trouve le Content marketing, destiné à sensibiliser les prospects à un problème particulier, mais également à les amener naturellement vers la solution que l’entreprise offre pour résoudre ce problème. Plus qu'une simple philosophie customer centric, c’est une réflexion logique qui dirige le content marketing : il s’agit d'apporter au consommateur ce qu'il attend, plutôt que de le forcer à s'adapter à la communication descendante de la marque.




    Le moyen le plus employé pour faire vivre ce marketing de contenu est celui du blog marketing, mais il faut en réalité se rendre compte que cette stratégie inonde tous les médias disponibles. Les marques de luxe, par exemple, utilisent les réseaux sociaux pour diffuser leur contenu et créer de l’attachement à leur marque. Dior a ainsi décidé de sortir une série de vidéos Youtube appelée “Savoir Faire” qui présente les processus de fabrication de pièces iconiques de la marque. Dans la presse également, les marques abandonnent petit à petit les publicités pour des articles plus complets et plus informatifs pour les lecteurs.

    Quant aux avantages du content marketing, ils sont nombreux et rejoignent ceux liés à la mise en place d’un blog, détaillés dans un article du blog Hivency. On peut en citer quelques uns des plus importants : fidéliser vos prospects et en faire de véritable prescripteurs de marque, générer du lead sur votre site, gagner en crédibilité auprès de vos prospects et donc doper la confiance qu’ils ont en votre marque, ou encore améliorer le trafic sur votre site. Cependant, il faut noter qu’il ne s’agit pas de faire uniquement du content marketing, mais bien de trouver le bon mix pour une stratégie efficace en diversifiant les leviers d’action. Dans cet optique, le marketing de contenu est d’autant plus avantageux qu’il est peu cher et peut facilement se greffer à une stratégie de marketing plus traditionnelle sans pour autant être gourmand en termes de budget. En effet, les coûts d’une stratégie de content marketing sont 62% moins élevés que dans le marketing traditionnel alors que pour 1$ dépensé, 3 fois plus de leads sont générés par une stratégie de marketing de contenu. Cela s’explique notamment par le faire que le contenu publié va perdurer et être disponible plus longtemps qu’une simple campagne de communication, générant plus de leads sur le long terme.

   

   


En quelques années, et avec la révolution qu’a entraîné Internet, les entreprises ont été contraintes de repenser leur stratégie marketing et commerciale. Aujourd’hui, c’est même la relation entre les entreprises et leurs prospects qui se transforme. En effet, les potentiels clients ne veulent plus être dérangés par des vendeurs ou des publicités jugées trop intrusives, mais sont de plus en plus en demande d’une expérience d’achat guidée, formatrice et enrichissante. On parle ainsi désormais d’une nouvelle méthode de marketing : l’Inbound Marketing.


L’inbound marketing désigne le principe par lequel une entreprise cherche à ce que ses prospects ou clients s’adressent naturellement ou spontanément à elle en leurs délivrant des informations ou des services utiles. C’est dans le développement de cette nouvelle stratégie qu’intervient la rédaction d’un blog professionnel mettant en valeur les solutions proposées par l’entreprise. Mais pourquoi créer un blog d’entreprise ? Hivency vous donne 8 raisons de vous lancer !

1.          Augmenter le trafic sur votre site
Il paraît logique de dire que plus il y a de contenu sur votre site, mieux vous serez classé par les moteurs de recherche. Dès lors, ajouter un blog à votre site Internet peut vous permettre d’augmenter du trafic sur les deux pages, celles-ci étant mieux référencées. Chaque nouvel article publié devient alors une nouvelle occasion d’améliorer ce référencement organique, puisque vous serez référencé pour un nombre de mots clés toujours plus important. Vos cibles potentielles auront donc plus de chance de tomber sur votre solution que si vous vous contentez du seul site Internet.




2.                  Humaniser votre marque

Même si vous vous attachez à développer un site Internet bien pensé, dont le design répond à votre identité de marque, celui-ci ne peut rivaliser avec le pouvoir du blog quant il s’agit de montrer ce qui définit fondamentalement votre entreprise. Vous pouvez en effet utiliser votre blog corporate pour parler des problèmes et des préoccupations particulières de vos prospects, en s’y attardant plus longuement que sur le site Internet. Vous pouvez également augmenter le capital sympathie de votre marque en parlant de vos valeurs, de vos employés, de votre vision, en résumé de tout ce qui fait de vous une marque unique.

3.                  Accompagner et renforcer l’impact de vos activités sur les réseaux sociaux

Il paraît difficile de maintenir en permanence une présence active sur les réseaux sans avoir accès en permanence à du contenu à la fois personnalisé et de qualité. Et si partager des contenus intéressants venant de sources diverses peut servir un temps, il est encore plus avantageux de diriger de nouveaux leads présents sur ces réseaux directement vers votre site. En partageant vos articles sur vos réseaux, vous augmenter logiquement le trafic sur votre blog et donc sur votre site.

Par ailleurs, les articles de blog deviennent très facilement des contenus réutilisables pour toutes sortent de newsletters et vous permettent de réactiver des leads de manière pertinente.

4.                  Gagner en crédibilité sur votre marché

Un blog vous permet de partager des informations et une vision qualifiée du marché sur lequel vous évoluez, et cela est sûrement le meilleur moyen de vous placer comme un expert dans votre domaine. Au fur et à mesure que vous gagner en crédibilité, vous créez de la confiance auprès de vos leads, et restez constamment présents dans leurs esprits, jusqu’au moment où ils seront finalement prêts à acheter.



5.                  Améliorer les taux de conversion

Un blog actif envoie un signal à vos prospects : votre entreprise est vivante, dynamique et qualifiée. Ainsi, si votre blog est régulièrement alimenté avec du contenu de grande qualité, cela va améliorer la notoriété de la marque et la fidélité de vos clients, mais aussi et surtout augmenter vos taux de conversion. D’après une étude menée par Hubspot, le ROI global a également tendance à augmenter plus pour les compagnies possédant un blog. Plus précisément, celles qui placent leur blog comme une de leur priorité voient leur ROI multiplié par 13 au fur et à mesure des années.

6.                  Générer des liens entrants

Si avoir des “inbound links” de qualité menant vers votre blog est indispensable pour améliorer votre stratégie de SEO, sans un blog il peut être réellement difficile de les obtenir. En effet, créer du contenu qui pourra servir, dans le futur, de ressources pour d’autres blogueurs ou médias vous permettra alors d’accumuler naturellement les liens menant à votre site. Ainsi, vous améliorez donc votre SEO et générez du trafic vers votre site.



7.                  Augmenter vos leads

Une étude menée par Hubspot montre que plus un site a de pages, plus il obtient de leads. En effet, il apparaît que les entreprises qui cumulent entre 401 et 1000 pages de contenus génèrent 6 fois plus de leads que ceux en ayant moins de 100. On peut donc affirmer que plus on publie sur notre blog, plus on obtient de leads, et donc potentiellement de clients. En effet, plus de contenu implique plus d’inscription à la newsletter, plus de visites sur le site et donc plus de ventes. Cependant, cela implique d’insérer régulièrement sur son blog des boutons “call-to-action”, afin de collecter le plus de données possibles sur vos leads.

8.                  Accéder à des commentaires et des retours précieux

Partager du contenu sur votre blog vous donne l’opportunité de créer une connexion avec vos clients et prospects, en leur donnant un signal selon lequel vous êtes ouverts aux commentaires, aux retours et même aux critiques. Or, du point de vue de votre entreprise, ces avis sont extrêmement précieux pour améliorer toujours votre produit.

        Ainsi, votre blog corporate s’avère être le meilleur moyen de vous différencier de vos concurrents. En vous donnant accès aux avis et visions des consommateurs, il vous permet d’améliorer naturellement la confiance qu’ils ont en vous et donc, à long terme, vos ventes.






L’UGC fait référence au contenu issu directement des utilisateurs. Les millenials, quant à eux, sont nés entre les années 80 et le début des années 2000, et sont sans doute les plus gros contributeurs à l’UGC, produisant un volume toujours croissant de contenu sur les réseaux sociaux. Pour certains, partager leurs centres d’intérêts sur les réseaux est devenu une véritable passion. Ils montrent leurs dernières trouvailles, les décrivent tout en vantant ou décriant leurs caractéristiques, et deviennent ainsi des véritables influenceurs.

Quels sont les réseaux sociaux privilégiés par les millenials pour partager du contenu ?
  • Youtube
Chaine Youtube Cindy Chtis

Le réseau social de partage de vidéos est devenu très prisé des consommateurs. Face caméra, les influenceurs donnent leur avis sur des produits, les testent en direct et échangent avec leurs abonnés. Parmi les influenceurs stars présents sur Youtube on peut citer EnjoyPhoenix ou encore Emma CakeCup, chacune en mesure d’influencer directement l’opinion de millions d’abonnés.
  •  Instagram
Avec 95 millions de photos et vidéos postées quotidiennement, Instagram reste le réseau social favori des millenials pour publier leur contenu et exprimer leur avis. Ils sont nombreux à mettre en scène leurs produits préférés, leurs looks, leur vie quotidienne. Certains comptes Instagram deviennent ainsi de véritables vitrines, exposant produits cosmétiques, accessoires de mode ou repas tendances.
  •  Twitter / Snapchat
Ces réseaux sociaux restent encore marginaux dans la création de contenu par les utilisateurs, du moins à des fins commerciales, du fait du caractère éphémère des publications possibles sur ces réseaux. Cependant, Snapchat devient de plus en plus intéressant pour les marques qui souhaitent viser un public plus jeune.
  • Facebook
Bien qu’étant le réseau social qui cumule le plus d’actifs au monde (1,86 milliards d’utilisateurs actifs mensuels en 2016), Facebook n’est pas le réseau social privilégié des utilisateurs pour partager leur avis sur des produits ou services qu’ils auraient testés. En effet, les publications directes des utilisateurs pour exprimer leur opinion se font de plus en plus rares sur Facebook, souvent au profit de simples identifications sur du contenu en tout genre. De plus, en raison du volume d’information qui circule chaque jour sur ce réseau social, il est difficile de retrouver un contenu particulier une fois que celui-ci disparait du fil d’actualité.

Les causes principales de l’essor des UGC chez les millenials 
  •  L’essor fulgurant des réseaux sociaux et de leur version mobile
Les réseaux sociaux ont réussi, en quelques années, à prendre une place considérable dans notre vie quotidienne. 31% de la population mondiale est aujourd’hui active sur les réseaux sociaux, et le temps moyen passé sur ces supports augmente continuellement. Il est actuellement de 1h20 en France, et encore plus élevé chez les millenials. Ce phénomène a été renforcé encore par l’apparition des smartphones et des applications mobiles. Il est désormais possible d’accéder aux réseaux sociaux depuis n’importe quel smartphone. Prendre une photo d’un produit et la poster directement sur un réseau social tel qu’Instagram n’a jamais été aussi facile.
  • Le discrédit des contenus publicitaires traditionnels 

Les campagnes de publicité traditionnelles sont de plus en plus pointées du doigt. Trompeuses, jouant sur la crédibilité du consommateur et manquant d’authenticité, elles peinent à convaincre. Les consommateurs se sont donc progressivement tournés vers le contenu publié directement par leurs pairs. Celui-ci les touche plus directement, il est plus authentique, conforme à la réalité. La description accompagnant le produit (commentaire sur Facebook, légende Instagram ou explications orales sur Youtube) permet aux millenials d’exprimer honnêtement ce qu’ils en pensent. Ainsi, le contenu est non seulement plus marquant (on se souvient plus d’un UGC que d’une publicité traditionnelle dans 35% des cas), mais il est aussi plus fiable (l’UGC influence plus que la publicité traditionnelle dans 50% des cas).

Comment les marques s’adaptent à l’utilisation de l’UGC par les millenials ?

Face à la perte de pouvoir de conviction des publicités traditionnelles, les marques s’intéressent au marketing d’influence, c’est-à-dire une promotion de produits basée sur le potentiel de recommandation des influenceurs. Elles se chargent donc de trouver des influenceurs à qui elles envoient des produits afin que ceux-ci les testent et en fassent la promotion auprès de leur communauté. Le retour étant souvent positif, la communauté de l’influenceur est alors tentée d’acheter, ou au moins de tester, le produit. De cela découle généralement une hausse du ROI, si les bons influenceurs sont ciblés.

Les entreprises telles qu’Hivency se chargent d’ailleurs de promouvoir ce genre de publicité avant-gardiste. Dotés d’une base d’influenceurs possédant de larges communautés, nous proposons aux entreprises de souscrire à un abonnement leur permettant de proposer sur notre plateforme des produits gratuitement à des influenceurs, en échange d’une photo ou vidéo publiée sur leurs réseaux sociaux. De cette manière, les entreprises sont en mesure de réaliser des campagnes efficace, convaincante et rentable pour elles comme pour l’influenceur.


Certaines entreprises utilisent aussi l’UGC pour créer le buzz et se faire connaître. Les consommateurs se transforment en véritable ambassadeurs de la marque en publiant du contenu. L’exemple le plus parlant concerne le concours lancé par une agence de voyage australienne concernant « le meilleur job du monde ». L’agence offrait à une personne un séjour sur un île paradisiaque, tout en lui octroyant un salaire de plus de 10000€ par mois. La condition pour être sélectionné était simple : il suffisait de poster une vidéo de soi expliquant pourquoi on méritait ce job. La vidéo recueillant le plus de votes l’emportait. Grâce à cette technique se basant uniquement sur du contenu généré par les utilisateurs, l’agence de voyage fut à l’origine d’un coup médiatique gigantesque, et s’est fait connaître dans le monde entier.

Pour conclure, comprendre l’utilisation de l’UGC par cette nouvelle génération est indispensable pour les marques. En effet, le contenu publié sur les réseaux sociaux est désormais un puissant outil marketing pour les marques qui peuvent s’appuyer sur les larges communautés des influenceurs pour gagner en notoriété.