Noholita X Mon Petit Bikini

Collection capsule, késako ?
Une collection capsule est un outil marketing efficace pour les marques qui permet de développer leurs ventes, de créer une communauté, d’attirer de nouveaux clients et/ou de générer un trafic qualifié.  Les marques s’associent depuis peu avec les influenceurs dans cette nouvelle stratégie de communication et marketing très efficace. Une collection capsule est une collaboration entre un créateur connu (ou une personnalité/influenceur) avec une grande enseigne pour la création d’une collection spéciale en série limitée.

Les collections capsules qui ont marqué 2017
  • Noholita x Mon Petit Bikini

 Audrey, la fondatrice du site e-commerce monpetitbikini.com s’est associé à la célèbre blogueuse Noholita pour créer une collection de maillots de bain. Avec presque 600K followers, la blogueuse a su créer l’attente et générer la demande grâce à un teasing important avant la sortie de sa collection auprès de sa communauté. La collection a alors connu un véritable succès dès la mise en ligne des premières pièces.  La collection 2018 est en cours de création …

Noholita X Mon Petit Bikini

  • Collage Vintage x Jonak       
Pour booster ses ventes, la célèbre marque de chaussures a imaginé une collection capsule avec la célèbre influenceuse Collage Vintage.  Pour la sortie en octobre dernier, la blogueuse s’est mise en scène afin de présenter sa collection à sa communauté de plus d’un million de followers.


  •  Caroline Receveur x Morgan  
Après une première collection capsule très réussie avec Caroline Receveur, la marque Morgan a renouvelé sa collaboration avec la blogueuse pour une deuxième collection encore plus pointue. Reconnue comme la it-girl française le plus influence sur le web avec plus de 2,3 millions d’abonnés, Caroline a imaginé avec la marque une collection de 29 pièces à son image.

"POUR LA COLLECTION DAY, JE VOUS EMMÈNE DANS UN UNIVERS DOUX ET FÉMININ, AUX COULEURS GRIS URBAIN ET BLUSH GIVRÉ. TRANSPARENCE IMPRIMÉE, SMOCKS ET VOLANT SONT LES ATOUTS CHARME ET ANTI-GRISAILLE DE LA COLLECTION. POUR LE NIGHT, HOMMAGE À LA PARISIENNE SO CHIC, LA NUIT SE JOUE AVEC DES NOTES 80'S. JEU D'ÉPAULE ET DE LAMÉ FERONT DE VOUS LA PLUS BELLE POUR ALLER DANSER".

Caroline Receveur x Morgan

  • Nabilla x Rad
Rad, marque connue pour ses collections décalées et humoristiques,  s’est associée à Nabilla pour créer une collection de t-shirts, sweat-shirts et casquettes. La star des réseaux sociaux a profité du festival Coachella pour promouvoir sa collection. L’influenceuse a incité sa communauté à partager leurs achats grâce au hashtag #NabillaXRad 


Nabilla x Rad

  • Pretty Little Thing X Kourtney Kardashian
Le géant du prêt-à-porter a réalisé une grande collaboration avec Kourtney Kardashian dans l’esprit de la belle avec une collection composée de fourrure colorée, du satin fluo, des escarpins roses, une nuisette sexy en velours, un collier bling-bling. L’annonce de sa collection auprès de sa communauté disponible à partir du 26 octobre 2017 a fait l’effet d’une bombe !

Pretty Little Thing X Kourtney Kardashian


Que nous réserve 2018 ?

En 2018, retrouvez la collection MissGuided x Nabilla, Le petit Cartel x Marieandmood, la collection été Noholita x Monpetitbikini ou encore le tant attendu highlihter Sananas x Becca ! Et vous, vous avez aussi le souhait de faire une collection capsule cette année ?

Sananas x Becca



ROI influence marketing

Comme expliqué dans notre article « Les tendances 2018 de l’influence marketing », il existe différents outils de mesures et d’indicateurs qui permettent aux marques de suivre leurs ROI pour chaque campagne réalisée avec des influenceurs. Bien choisir ses KPI en amont est primordial afin d'obtenir une analyse pertinente des résultats obtenus.
Voici les différentes manières de mesurer la performance de vos campagnes :
     1) Le coût par impression d’un post sponsorisé
Il s’agit de calculer combien une impression* a coûté à la marque. Cela permet de savoir si une publication a obtenu une visibilité en adéquation avec le budget dépensé. Plus le coût par impression est élevé, moins le post a été rentable pour la marque. 
*Une impression est un terme utilisé pour désigner un affichage d'un élément publicitaire dans le cadre d'une campagne de publicité sur Internet.
     2) Le coût par engagement d’un post sponsorisé
Cela correspond à toutes les interactions sur les posts selon les réseaux sociaux : le nombre de likes, les commentaires, les partages, les réactions, le taux de clics sur les liens ou encore les retweets. Grâce à ce calcul, il est possible de déterminer si la marque a sélectionné l’influenceur qu’il fallait pour sa publicité. En tant que marque, il est intéressant de comparer l'engagement des posts qui parlent de soi et ceux qui n'en parlent pas. Si les posts de l'influenceur avec qui la marque collabore et qui ne parlent pas de celle-ci reçoivent plus d'engagement que ceux qui en parlent, cela signifie que l'influenceur n'est peut-être pas pertinent pour collaborer avec la marque en question ou bien que le contenu n'est pas adapté.
3) L'utilisation des hashtags
Lors d'une campagne, une marque peut mettre en avant un hashtag spécifique qu'elle peut transmettre aux influenceurs dans un certain nombre de posts. Grâce à lui, les marques peuvent alors mesurer l'évolution du hashtag pendant la campagne, avec un concours ou un partenariat. Il est alors facile de savoir si un partenariat marche ou non. Tous les posts mentionnant le hashtag seront alors regrouper et il sera facile de tracker l'origine. 
    4) Le nombre de ventes réalisées
L’objectif final d’une campagne d’influence marketing est le nombre de ventes réalisées (après l’objectif de visibilité et notoriété). Il est possible de mettre en place des systèmes de tracking qui permettront de connaître l’origine des ventes et donc de déterminer si le client provient d’une campagne d’influence marketing ou non. Les liens de tracking peuvent être transmis à l’influenceur avant une campagne (sous forme de pixels) qu’il inclura dans les posts sponsorisés. La marque pourra alors déterminer la part de ventes générée suite à une campagne. Elle peut aussi fournir un code promotionnel que les influenceurs pourront proposer à leur communauté. Ces codes promos doivent idéalement contenir le nom ou le pseudo de l'influenceur sur les réseaux. Grâce à cette identification, les marques peuvent évaluer le nombre exact de personnes qui ont pu profiter de chaque code et suivre le taux de conversion.
Nos articles précédents sur le sujet :


instagram


A la différence des programmations de publications sur Twitter grâce à des plateformes comme Hootsuite ou bien Buffer, il n’était pas possible de programmer entièrement une publication sur Instagram pour les marques. Il fallait automatiquement repasser par la plateforme pour y publier photo ou vidéo. 
La nouvelle est tombée, une nouvelle fonctionnalité arrive sous peu pour les marques … il sera maintenant possible de programmer à 100% des publications Instagram.

Pourquoi ce n’était pas possible avant ?
L’API (interface de programmation qui permet de se « brancher » sur une application pour échanger des données) ne supportait pas la publication. Des plateformes comme Buffer ou Hootsuite ont alors donné la possibilité aux marques de « préparer » les publications : texte et photo. Il fallait cependant passer par une action obligatoire via une notification à l’heure convenue afin de lancer la publication manuellement. Sur l’application Instagram, il était uniquement possible de préparer des publications en amont en formation de brouillon. Cela était un gain de temps mais peu pratique pour les personnes ne pouvant pas accéder au réseau à l’heure souhaitée de publication. 
La nouvelle fonctionnalité
La publication de contenu va donc être possible ! L’action humaine ne sera plus indispensable. Grâce à une mise à jour de l’API Instagram Graph, une version beta de la fonctionnalité « content publishing » permettra alors  la publication directe des photos et des vidéos sur le réseau social. Comme il est possible de faire avec Twitter, les marques pourront programmer sur les plateformes comme Buffer ou Agorapulse leurs posts sans intervention manuelle au moment de publier.

Qui pourra l’utiliser ?
Pour l’instant, seuls les partenaires d’Instagram pourront utiliser la fonctionnalité tant attendue pour poster une image avec ou sans légende. Cette fonctionnalité est réservée aux profils business (marques, influenceurs, etc.). Les profils n’ayant pas la version professionnelle ne pourront pas planifier des publications.

Comment utiliser la fonctionnalité ?
Instagram ne permet pas, actuellement, de planifier une publication directement sur l’application. La programmation de posts n’est possible que via l’API, sur des plateformes comme Hootsuite, Buffer, Agorapulse, etc. La liste complète des outils partenaires d’Instagram qui auront à présent accès à la nouvelle version de l’API qui permet la planification des publications Instagram est disponible ici.
L’API étant toute récente, tous les outils cités dans cet article ne proposeront pas dès maintenant l’option mais la fonctionnalité sera disponible très rapidement chez les plus gros acteurs.

Si vous n'avez pas encore lu notre dernier article, nous vous invitons à le découvrir : "Comment éviter la baisse de votre taux d'engagement sur Instagram suite au nouvel algorithme ?"





Il est difficile de ne pas avoir constaté une baisse considérable de l’engagement sur Instagram depuis quelques temps. En effet, les comptes professionnels ont de plus en plus de difficulté à toucher de nouveaux clients et parfois même leurs propres clients actuels qui n’ont plus la possibilité de voir les publications dans leur fil d’actualité.
Instagram a confirmé que le nouvel algorithme cherche à limiter les profils SPAM (Cf. notre précèdent article "Comment détecter les faux influenceurs sur Instagram ?" ) comme par exemple l’utilisation abusive de hashtags, le follow/unfollow et l’utilisation des applications générant les fake profils qui likent et commentent en masse dans le but de grossir une communauté et générer un faux taux d’engagement. Le nouvel algorithme déciderait de ce que voit chaque utilisateur.

Voici nos conseils pour tenter de générer un meilleur engagement pour votre marque sur Instagram.

1)  Ne pas utiliser des hashtags trop populaires
Instagram supprime des publications de hashtags car ils sont trop utilisés (c'est à dire que malgré un hashtag utilisé, il est probable qu'une photo n'apparaisse pas dans le fil d'actualité du hashtag utilisé). Il est donc important de choisir des hashtags spécifiques et appropriés à vos publications. Il faut éviter des hashtags trop génériques (exemples : #beaute, #paris, #amour) .

2)  Créer un contenu original qui est propre à votre identité
Veillez à diffuser un contenu de qualité et pertinent à votre communauté. Le but est de vendre votre marque et de donner envie à votre communauté d’interagir et surtout de vous suivre au quotidien. Essayez de publier ponctuellement et de manière quotidienne dans le but d’alimenter votre compte au maximum. Restez vous-même et authentique. Il faut mieux produire du bon contenu plutôt que de publier trop souvent et de vous répéter. Nous vous conseillons de ne pas essayer de copier une autre marque. 

3)  Créer une relation de confiance avec votre communauté
N’hésitez pas à vous connecter plusieurs fois dans la journée pour répondre aux  messages et aux commentaires sur vos différentes publications. Instagram récompense les personnes qui se connectent souvent. De plus, attention à ne pas commenter et liker en trop grande quantité en peu de temps. Il est préférable de se connecter plus souvent et ainsi répartir vos interactions sur la journée. 

4)  Eviter le follow/Unfollow
Ce système d’abonnement et désabonnement en masse est nuisible pour votre taux   
d’engagement. Comme indiqué précédemment, Instagram bloque ce type de système si cela est fait trop souvent.

5) Ne pas utiliser d’application pour acheter des commentaires, likes ou faux abonnés
Instagram reconnaît l’achat de followers et pénalise les comptes réalisant ce type d'actions. De plus en plus de comptes sont bannis, comme par exemple Instagress connu pour ses packs permettant l'achat de followers en masse.

6)  Les stories, la valeur ajoutée
Les stories sont un bon moyen de faire la promotion de votre marque. Même si une story est visible uniquement 24h, elle peut être vue par des milliers de personnes. Cela permet de générer de la visibilité très rapidement. Profitez de cet outil pour raconter votre histoire, mettre en scène vos produits et partager par exemple votre travail au quotidien. Vous pouvez également réaliser des partenariats avec des influenceurs ayant une grande communauté afin qu'ils puissent mettre en avant votre marque et vos produits (pour plus d'informations, nous vous invitons à relire notre article "Pourquoi investir dans le marketing d'influence sur Instagram ?"

7) Migrer votre compte professionnel en compte personnel
Depuis peu, ils se ferait entendre que l'engagement serait plus élevé en utilisant un profil personnel plutôt que professionnel. C'est pourquoi, ce dernier mois, il est possible d'observer que beaucoup de marques sont passées d'un profil professionnel à personnel. Cela permettrait d'obtenir un engagement plus important et d'être visible auprès d'un plus grand nombre de personnes. Cette information reste encore à prouver ...




Dernièrement, nous vous avions expliqué pourquoi il était rentable d’investir dans le marketing d’influence sur Instagram . Les influenceurs étant de plus en plus nombreux et le marché de plus en plus en plus important, la tendance a fait émerger de faux influenceurs avec de faux followers, de faux likes et de faux commentaires. Pour lutter contre ce phénomène, de nombreuses techniques ont vu le jour afin de les détecter et il est à présent plus facile de les repérer.
Ces faux influenceurs achètent des likes et des followers dans le but de devenir « influents » sur les réseaux sociaux et ainsi profiter du business florissant de la publicité sur Instagram (publicités sponsorisés, posts rémunérés, voyages presse, etc…). Via des entreprises vendant ses fausses informations, des bots se chargent de poster des milliers de commentaires et de liker de nombreuses photos. Il a été montré que même de gros influenceurs connus ont déjà utilisé cette méthode pour augmenter leur puissance sur les réseaux. 
Comment repérer ces faux influenceurs ?
1) Qualité des commentaires
En regardant les commentaires sous les publications, il est facile de les repérer car les commentaires sont souvent sans aucun rapport avec la publication (« great », « top », "<3», « love this »). 
2) Nombre d’abonnés par jour
Il est également intéressant de vérifier l’évolution du nombre d’abonnés gagnés par jour sur un compte Instagram. Le site Icône Square permet de faire cela rapidement et efficacement. Attention, le nombre d’abonnés peut augmenter grâce à un jeu concours mais  cela doit rester proportionnel  (il est rare de gagner plus de 2000 abonnés par jeu concours). Il faut également vérifier le type d'abonnements. Les faux abonnés sur Instagram n’ont généralement pas de photos de profil. Cela aide à déterminer si ce sont des personnes réelles ou non.
3) Taux d’engagement
- Le ratio like/abonnements
Il faut calculer l’engagement de l’influenceur. Pour cela, il suffit de réaliser ce calcul :
Nombre total de likes et commentaires / Nombre de followers (à réaliser sur une moyenne de plusieurs photos)
Selon le site influencermarketinghub.com, une étude de 2017 sur plus d’un million d’influenceurs a montré que les taux d’engagement par pallier par nombre d’abonnés étaient d'environ : 
< 1000 followers : 8%
< 5000 followers : 5,7%
< 10 000 followers : 4%
< 100 000 followers :  2,4%
> 100 000 followers : 1,7%
Plus le nombre d’abonnés est haut, plus le taux d’engagement est bas. Un profil avec peu de followers mais un engagement élevé peut aussi être considéré comme un faux profil (exemple : un profil avec 1000 followers et un taux d'engagement à 15%).
- Le ratio commentaires – abonnements
Un profil avec beaucoup d’abonnées et de likes mais avec très peu de commentaires ou même aucun commentaire serait presque obligatoirement faux. En effet, une communauté suit une personne parce que son contenu l'intéresse et est est donc amenée à commenter ses publications. Ce phénomène peut s’expliquer par le fait que ces faux profils ont acheté des packs de likes par photo (sans commentaires, ce qui montre un nombre de commentaires disproportionné par rapport au nombre de likes).
Il est donc facile de détecter les faux profils (appelés aussi Fake profils) grâce à ces différentes méthodes. Nous vous invitons à veiller à ne pas collaborer avec de type de profils afin de ne pas décrédibiliser votre marque et vos produits. Selon notre dernier article sur les tendances 2018, ce phénomène de fake influenceurs va augmenter encore et encore cette année.... soyez prêts !