Touriste


La transformation digitale et les changements de comportement des consommateurs ont fortement impacté le secteur du tourisme.

De nombreuses plateformes collaboratives telles que Airbnb ou Abritel ont vu le jour et ont bouleversé le secteur. Des sites de comparateurs de prix ou encore d’avis en ligne se sont aussi développés permettant aux consommateurs d’avoir accès facilement et rapidement à une multitude d’informations.

Les consommateurs ont de nouvelles attentes et sont de plus en plus exigeants. Ils veulent  être proches  des marques et en partager les valeurs, 50% des individus interrogés ont  déclaré acheter le produit d’une marque car ils en partagent les mêmes valeurs (Source : The official digimind blog). Ils préfèrent les services personnalisés et ont besoin de se sentir privilégiés. Le bon rapport qualité/prix ne suffit plus, la sincérité et l’authenticité sont les maîtres mots pour toucher et fidéliser les consommateurs.

Ces évolutions sont d’autant plus visibles dans le secteur du tourisme puisque les acheteurs sont à la recherche d’émotions et d’expériences uniques. Les spots publicitaires ne suffisent plus à les faire rêver et leur donner envie de voyager.

Les professionnels ont donc dû s’adapter à ces nouveaux modes de consommation en repensant leurs stratégies de communication afin de réussir à atteindre leur cible et de se démarquer, dans un environnement très concurrentiel. Ils réussissent à proposer un service authentique et à créer un véritable lien avec leurs consommateurs notamment grâce à un nouveau canal, qui est l’influence marketing.

Comment les réseaux sociaux influencent les choix des consommateurs avant l’acte d’achat ?

Le processus de décision d’un consommateur qui souhaite voyager est très complexe. En effet, avant de passer à l’acte d’achat le touriste va s’informer sur les différentes destinations. Il va rechercher des témoignages ou des conseils pour se rassurer et faire les bons choix afin de réduire les risques. Ce processus prend du temps et se fait en 5 étapes distinctes :


  • Avant l’acte achat : le rêve, la recherche d’inspiration, la formulation de l’idée du voyage,
  • Avant l’acte d’achat : la recherche d’informations utiles, l’organisation, la comparaison des offres,
  • Pendant l’acte d’achat : le choix du mode de réservation, les processus d'assurance, le paiement, les conditions de vente,
  • Pendant le voyage : l’expérience de visite, l’accompagnement, les services,
  • Après ou pendant le voyage : le partage, le témoignage, la recommandation de son expérience auprès des autres.


Internet représente une mine d’informations pour les voyageurs et occupe un rôle clé dans l’organisation.  D’une part, parce que la population est de plus en plus connectée, d’autre part car le web donne aujourd’hui accès à des informations officielles provenant des établissements hôteliers, mais permet également de s’informer sur les blogs, les réseaux sociaux ou autres forums gérés par des personnes dont la parole est plus authentique. Ce canal est donc l’endroit privilégié des consommateurs pour faire un choix de la destination, pour comparer les prix, s’inspirer et se rassurer.

Lorsque les consommateurs naviguent sur les réseaux sociaux, ils sont confrontés à des photos, vidéos et récits d’expériences. Ils vont donc être inconsciemment mis face à des informations qui vont influencer leurs choix. Ils ne sont pas forcément dans une recherche intentionnelle d’informations et ne souhaitent pas nécessairement voyager, mais les influenceurs grâce à leur pouvoir de prescription parviennent à influencer de façon plus ou moins diffuse leurs futurs choix. 

Les influenceurs qui touchent souvent une large audience, sont présents sur différents canaux de communication et sont proches de leur communauté. À titre d’exemple, les micro-influenceurs créent des liens proches et savent communiquer avec leurs abonnés.  Ils prennent du temps pour échanger avec eux. Cette proximité justifie leur pouvoir de prescription et le fait que les consommateurs leur font réellement confiance.

Pourquoi faire appel à des micro-influenceurs dans le secteur du tourisme ?

Dans le secteur du tourisme, l’image a une place très importante. En effet, il est primordial de rendre la destination attractive et tenter de vendre du rêve à ses clients. Le contenu proposé par les professionnels doit être qualitatif et surtout donner envie aux consommateurs de voyager malgré une concurrence accrue des destinations et des hébergements.

Instagram est le réseau social de partage d’images par excellence qui compte aujourd’hui près de 500 millions d’utilisateurs. Cette plateforme est très utilisée par les influenceurs car elle offre de nombreuses possibilités pour la création de contenus visuels et divertissants (stories, posts photos, posts vidéos, vidéos live, IGTV etc.). De plus, les influenceurs accordent de plus en plus de soin à la qualité des images et se créent une réelle identité afin de parvenir à se démarquer et toucher une large audience.

Les blogs permettent de partager un contenu qualitatif, très complet et adapté à la cible. Les blogueurs savent comment s’adresser à leurs lecteurs et ont des lecteurs réguliers avec qui ils ont l’habitude de partager leurs expériences, leurs bons plans, leurs meilleures adresses etc… Grâce à ce type de format ils peuvent facilement rediriger les internautes avec des liens, pouvant générer du trafic sur un site. Le blogueur peut également publier des photos de haute qualité dans ses articles pour illustrer ses propos.

YouTube est quant à lui le réseau le plus efficace pour toucher des utilisateurs grâce à un contenu vidéo. Les vidéos permettent à l’internaute d’être immergé et de ressentir des émotions. Le format le plus adapté pour les voyages sont les « vlogs ». Ce sont de courtes vidéos où l’influenceur se filme durant son voyage pour faire vivre les différents moments, presque en temps réel à son audience. L’influenceur commente, partage ses émotions et ses sentiments. Cela permet de créer une réelle proximité avec son audience.  
En faisant appel à des influenceurs présents sur ce type de plateforme, les marques peuvent augmenter leur visibilité. Mais ce n’est pas tout, cela peut leur permettre d’échanger avec les consommateurs indirectement par le biais des influenceurs, d’améliorer leur image, de fidéliser leurs clients et surtout de se positionner en tant que marque accessible et proche des clients.

Les influenceurs qu’ils soient instagrammeurs, blogueurs ou YouTubeurs, par leur crédibilité et la confiance établie avec leur communauté, ont la capacité de devenir de réels relais d’informations pour les marques et de vraies sources d’inspirations pour les consommateurs.

Comment réussir sa stratégie d’influence ?

Tout d’abord, il est essentiel d’identifier les influenceurs qui correspondent à l’image et aux valeurs de votre marque. Ils doivent également avoir une audience en lien avec la cible que vous souhaitez atteindre. Vous devez également vous assurer que sa communauté est engagée et que le contenu publié répond à vos exigences et vos attentes (ton, supports, thèmes, centres d’intérêt etc.).En fonction de vos objectifs, vous pourrez faire le choix de collaborer avec des instagrammeurs, YouTubeurs et/ou blogueurs.

Une fois la collaboration terminée, il est également intéressant d’avoir des donnés concrètes sur la performance des collaborations, autrement dit le retour sur investissement. Le but étant de savoir si les différentes collaborations vous ont permis de générer du trafic sur votre site ou même d’initier le passage à l’acte d’achat, vous permettant ainsi d’ajuster un peu plus votre stratégie d’influence.

Toutes ces données sont difficiles à analyser et à obtenir. Cela demande beaucoup de temps et surtout un réel investissement de la marque.






Réseaux sociaux


Après s’être inspiré de Snapchat pour les stories, c'est au tour de Pinterest d’être copié sur l’essence même de sa plateforme : les tableaux thématiques (cf notre article "Pinterest, comment l'intégrer efficacement dans votre stratégie digitale").

En effet, depuis fin 2016, Instagram propose à ses utilisateurs d’enregistrer des photos et vidéos dans des collections privées accessibles depuis leur profil.


Collections Instagram


L’intérêt de cette fonctionnalité est simple, permettre aux utilisateurs de garder en mémoire des images qu’ils voient passer dans leur fil d’actualité instantanément. Pour cela, il suffit aux mobinautes de cliquer sur le marque-page situé en bas à droite de la publication et créer ou l’insérer dans une collection déjà existante. Ces collections sont ensuite accessibles en privé sur le profil de l’utilisateur dans les « éléments enregistrés ». 

Une fonctionnalité qui pourrait évoluer

Bien que ces tableaux par thème soient très utiles pour les utilisateurs d’Instagram, ils ne permettent pas d’être visibles par les abonnés. Pourtant, cette fonctionnalité combinée à l’option shopping en ligne pourrait être un véritable moyen pour les marques de mettre en avant leurs produits et ainsi générer plus facilement de ventes. Les collections pourraient devenir de véritable « panier de shopping » ou « articles sauvegardés » transformant le réseau social en une nouvelle forme de site e-commerce.

Un extrait de code de l’application sous Androïd repéré par Jane Manchun Wong semble révélé qu’Instagram réfléchit justement à rendre publique cette fonctionnalité.


Make collections public

Si cette information s’avère vraie et aboutie, Pinterest risque d’être fortement impacté par cette nouveauté. À titre d’exemple, Snapchat avait connu une baisse importante de sa croissance suite à l’arrivée des stories Instagram en août 2016.

Aujourd’hui, l’interface utilisateur n’est pas définie. Il n’est donc pas possible de savoir de quelle manière ces collections apparaîtront sur la plateforme et comment elles pourront être utilisées par les internautes. Néanmoins, si celles-ci intègrent aussi aisément la plateforme que les stories, il se peut que cette fonctionnalité connaisse un franc succès auprès des marques et devienne un outil phare du réseau social.





Hivency chiffres clés Youtube
Source : blogdumoderateur.com

Depuis sa création en 2005, YouTube a fortement évolué et a impacté le comportement des internautes en ce qui concerne le visionnage de vidéos.
Il n’est pas rare de voir au sein d’un foyer plusieurs appareils allumés. Les chiffres le prouvent, 85% des personnes âgées de 18 à 49 ans utilisent plusieurs appareils en même temps et 2/3 regardent YouTube alors que la télévision est allumée (Source : YouTube Creators).

Cette plateforme d’hébergement rend possible le visionnage de vidéos n’importe où, tout le temps et permet l’interaction entre les membres de la communauté (commentaires, likes et dislikes…). L’expérience est de ce fait, plus intéressante et plus enrichissante pour les utilisateurs.

C’est l’opportunité pour les créateurs de partager et proposer un contenu original à une communauté engagée, aux annonceurs de toucher un public bien ciblé et aux spectateurs de se divertir, d’apprendre et développer des liens particuliers.

D’après une étude récente réalisée par l’agence Mblm, YouTube se positionne d’ailleurs en tête du classement, des marques préférées des Milennials devant Apple et Netflix.  Elle s’avère donc être un très bon moyen pour les marques de toucher cette cible.

Mais avec plus de 6 milliards d’heures de vidéos disponibles sur la plateforme, comment réussir à se démarquer et adopter la meilleure stratégie pour toucher et convaincre sa cible ?

 Les marques françaises qui cartonnent sur YouTube :

D’après le baromètre TubeReach qui mesure le dynamisme et l’engagement organique, les chaînes des marques françaises sont encore loin de séduire les consommateurs. Seulement cinq d’entre elles arrivent à obtenir une note supérieure à la moyenne (50/100) : Sephora France, Total, Orange France, Michelin Motorsport et RimmelLondon France. 

La marque qui se hisse en haut du podium est Sephora avec une note de 76/100. La chaîne compte plus de 132k et propose à ses internautes des défis avec des YouTubeurs (EnjoyPhoenix, Richaard, Bilal Hassani, Horia etc.), des tutos beauté, la présentation de nouveaux produits ou encore la rencontre d’experts. La marque propose donc un contenu adapté et en lien avec les attentes de sa communauté. Dans le même secteur d’activité, elle est suivie par les marques RimmelLondon France, Guerlain et L’Oréal Paris. C’est par ailleurs, le secteur de l’habillement qui obtient les scores les plus faibles.

En analysant les chiffres, il est clair que les marques qui atteignent le haut du classement sont celles qui proposent un contenu et un format destiné à la plateforme. Autrement dit, les vidéos doivent être récurrentes, doivent avoir une réelle valeur ajoutée pour le spectateur et doivent être engageantes.

En fonction de votre secteur d’activité, proposez donc des vidéos qui répondent aux besoins de vos clients que vous aurez en amont identifiés. À titre d’exemple, Picard propose des vidéos de recettes simples, un contenu très demandé par les internautes. De plus, si vous en avez la possibilité faites appel à des « guests » pour augmenter la visibilité de votre chaîne (attention: prévoir un budget conséquent).

 Les campagnes d’influence sur la plateforme :

Si vous n’êtes pas convaincu par la réalisation de vos propres vidéos, vous pouvez faire appel à des YouTubeurs experts dans leur domaine et dont le pouvoir de prescription est très important.

Pour se faire, vous devez déterminer :
-Votre cible,
-Les YouTubeurs qui captent cette audience,
-Le format de la vidéo.

En ce qui concerne le dernier point, il s’agit de la manière dont vous souhaitez que l’influenceur mette en avant votre produit dans sa vidéo (simple placement de produit, vlog, test du produit, haul etc.). La mise en avant de celui-ci peut se faire de façon très subtile, si l’influenceur l’intègre naturellement dans ses vidéos.       

Vous trouverez sur la plateforme des YouTubeurs spécialisés beauté, lifestyle, sport, cuisine, gaming, voyages etc. avec des personnalités très différentes. Assurez-vous que les YouTubeurs choisis collent à l’image et aux valeurs de votre marque pour capter les bonnes personnes et garder votre crédibilité.

Grâce à leur pouvoir de prescription et le climat de confiance instauré avec leur communauté, ils peuvent fortement influencer les choix des acheteurs et le coût s’avère bien moindre que d’autres formats de communication.

Enfin, analysez la pertinence de vos campagnes YouTube grâce à des KPI précis autrement dit, l’exposition, le taux engagement ou encore le taux de conversion. Vous pourrez ainsi décider ou non si cette action a été efficace et si vous souhaitez la renouveler.

Aujourd’hui YouTube concurrence la télévision et d’autres médias et est incontestablement un nouveau moyen pour les marques de profiter de visibilité et de notoriété. Il est donc important de vous demander comment l’intégrer efficacement dans votre stratégie digitale.



 NOS DERNIERS ARTICLES :






Instagram


Avec près d’1 milliard d’utilisateurs actifs mensuels, l’application Instagram lancée en 2010 se positionne aujourd’hui dans le top 10 des réseaux sociaux. 

Ce réseau social offre à ses utilisateurs de multiples fonctionnalités et propose régulièrement des nouveautés. En 2018, on comptabilisait plus de 400 millions d’utilisateurs interagissant chaque jour avec les stories Instagram (source : Statistica) ... une des fonctionnalités phares de l’application.

Le potentiel des stories Instagram 


Les stories permettent aux internautes de fournir un contenu dynamique, spontané et éphémère (visionnable jusqu’à 24h après publication). Elles se présentent sous la forme de photos, vidéos et/ou de textes et sont visibles tout en haut du fil d’actualité.

Ce n’est pas tout, le créateur d’une story a la possibilité de :

  • Mentionner d’autres comptes en les taggant,
  • Indiquer sa position géographique,
  • Insérer des #,
  • Faire des sondages, poser des questions, demander des avis,
  • Intégrer un compte à rebours,
  • Inclure un lien sortant,
  • Garder les stories "à la une" autrement dit indéfiniment,  
  • Mettre un GIF, des filtres, des emojis etc. 

C'est une véritable opportunité pour les influenceurs d’interagir autrement avec leur communauté, de proposer un contenu varié et de laisser parler leur imagination.
C'est aussi la possibilité pour les marques de profiter d'encore plus de visibilité. 

D’après une étude réalisée par Instagram en 2019, près de 39% des personnes interrogées se sont intéressées à une marque/produit après l’avoir vu dans une story. La preuve que ce format a un réel impact sur les clients potentiels.

Utiliser des stories pour vos campagnes d'influence 

Sachant que 50% des influenceurs et 70% des marketeurs interrogés ont déjà eu recours aux stories lors d’une campagne de marketing d’influence (source : Activate), il est aujourd’hui fortement recommandé de faire de même et intégrer les stories dans sa stratégie d’influence. 

Cela permet de bénéficier d’un maximum de visibilité et profiter du caractère encore plus authentique et persuasif offert par ce type de format. De plus, le contenu étant disponible en plein écran et durant quelques heures, cela rend le contenu plus impactant et incite les internautes à agir plus rapidement que lorsqu’ils visionnent un simple post.

Pour de meilleurs résultats, il est plus intéressant de créer des campagnes incluant à la fois la story et le post Instagram. En effet, cela donne plus de possibilités, de visibilité et augmente l'engagement de la communauté.

Par exemple, si l’influenceur reçoit un produit, il pourra publier une photo et faire une story. Dans celle-ci il pourra le tester, donner son avis, tagger la marque et intégrer un appel à l’action grâce au bouton « Swipe up » qui permet d’être redirigé, vers le lien du produit ou de la marque en question. Tout cela permettant in fine, de générer du trafic vers le site.   

Cette nouvelle fonctionnalité est maintenant disponible sur la plateforme Hivency.

Au moment du choix du réseau social, vous pouvez choisir de demander seulement un post ou un post et une story.  


Hivency

Vous retrouvez ensuite l'ensemble des stories dans le livre des publications. 

Hivency

N'hésitez pas à l’utiliser et à en faire bon usage.

 NOS DERNIERS ARTICLES :



Chiffres clés Pinterest Hivency
Source: latribune.fr

Pinterest est un réseau social utilisé par près de 250 millions d’utilisateurs dans le monde.

Son concept est simple : « épingler » dans des tableaux thématiques des contenus inspirants directement proposés par la plateforme en fonction de vos centres d’intérêt ou alors, pendant votre navigation sur Internet grâce au bouton « Pin it ».

S’avère-t-il utile de l’intégrer dans votre stratégie social media ?

Si vos objectifs sont d’augmenter votre visibilité et générer du trafic sur votre site internet, intégrer Pinterest dans votre stratégie sur les réseaux sociaux est fortement recommandé.

Un des avantages de cette plateforme sociale est la proposition d’un contenu très ciblé à ses utilisateurs. En s’inscrivant sur la plateforme, l’utilisateur doit impérativement sélectionner ses centres d’intérêt (cuisine, décoration, mode, voyage etc.) permettant ainsi à la plateforme de proposer des photos, illustrations et autres contenus personnalisés.

La plateforme donne également la possibilité aux marques de promouvoir encore plus facilement leurs produits grâce à l’arrivée de Pinterest Ads et Shop the look (cf notre article "Le social commerce arrive : Instagram, Snapchat, Pinterest, les applications activent la fonctionnalité shopping !"). Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, les publications ont un plus fort impact et gagnent en visibilité.

Enfin, à l’aide de l’outil Pinterest Analytics, il est possible de suivre et mesurer facilement les performances de vos épingles, d’analyser le trafic généré sur votre site ou encore de mieux comprendre les attentes de vos clients.

Comment définir un plan d’action efficace sur la plateforme ?

Créer un compte professionnel 

Les comptes professionnels sont spécialement conçus pour permettre aux marques de promouvoir facilement leurs produits. A titre d’exemple, ils donnent accès aux épingles enrichies permettant d’indiquer le contexte et plus d’informations sous l’épingle (disponible pour promouvoir une application, des produits, des recettes et enfin des articles). 

Pour bénéficier d’une page professionnelle, il vous suffira simplement de lier Pinterest à votre site web. De plus, pour profiter d’un maximum de visibilité, associez également vos différents réseaux sociaux. N’oubliez pas non plus d’intégrer le bouton « Pin It » sur votre site internet pour permettre aux utilisateurs d’enregistrer votre contenu dans des tableaux catégorisés.

Proposer un contenu de qualité

Ne négligez pas le contenu publié sur Pinterest, cela vous permettra d’attirer les bonnes personnes et de donner envie aux internautes d’acheter vos produits. Il s'agit d’une plateforme visuelle, de ce fait, les utilisateurs attendent de voir des images de grande qualité et un contenu varié. D’ailleurs, privilégiez des images plus longues et plus larges puisqu’elles génèrent un meilleur taux d’engagement.


C’est en suivant ce plan d’action et en analysant les résultats obtenus que vous pourrez tirer profit des bénéfices de la plateforme soit, plus de visibilité, amélioration de votre référencement, augmentation de votre trafic et de vos ventes.




Application Storr


Dans notre précédent article « Quelques tendances à suivre sur les réseaux sociaux en 2019 » nous avons évoqué le développement du e-commerce sur différentes plateformes sociales et ce, grâce à de nouvelles fonctionnalités (Shop the look pour Pinterest, Instagram shopping, Market place de Facebook etc,...). 



D'autres applications telles que 21 Buttons ou LikeToKnowIt permettent aux internautes d'être redirigés directement vers les sites marchands en cliquant simplement sur l'article porté par des amis ou des influenceurs. Cela a permis d'améliorer et faciliter le parcours client des mobinautes. 

Mais aujourd’hui, nous allons vous présenter une application qui compte aller encore plus loin, en repensant le commerce en ligne. Son nom : Storr !

Il y a quelques jours, cette start-up américaine a annoncé le lancement de leur application Storr. Celle-ci a été imaginée par d'anciens collaborateurs de Macys.com, Apple ou encore Google.  


Application Storr


Comment ça marche ?

Rien de plus simple ! Une fois le nom de son magasin choisi, l’utilisateur effectue une sélection d’articles qu’il souhaite mettre en avant dans sa boutique. Seuls les articles des marques présentes sur la plateforme peuvent apparaître. Une fois la sélection faite, c’est aux mobinautes de communiquer sur sa boutique via l’application ou sur ses réseaux sociaux.

A chaque achat en boutique, le vendeur se voit récupérer une commission de 15 à 25% sur la vente. Un vrai gain pour les utilisateurs ! De plus, ce sont les marques qui gèrent les envois et les retours.  

Actuellement, l’application compte plus de 150 marques dont Adidas, Denim RE / DONE, Solid & Striped etc, mais elle a pour ambition d'en proposer des milliers d'autres.

En effet, à terme, leur objectif est de devenir l'alternative des gros revendeurs comme Amazon et permettre à toute personne ayant un smartphone d'ouvrir sa propre boutique en ligne. 

Une application dans l'air du temps ! 

Constamment à la recherche d’inspirations, les internautes sont influencés par les produits portés par leurs influenceurs préférés ou même par leurs amis. Cet outil répond totalement aux besoins actuels.

Mais pas seulement ! Elle permet aussi de rendre le commerce en ligne beaucoup moins impersonnel qu’il ne l’est aujourd’hui en donnant la possibilité à n’importe qui de partager son expertise, ses passions et son avis authentique sur les produits qu'il affectionne. 

Si les consommateurs décident d’adopter un nouveau comportement en matière de shopping en ligne et acceptent le changement comme c'est arrivé avec les applications Uber ou Airbnb, alors Storr n’aura aucun mal à faire parler d’elle et révolutionner le commerce en ligne.

Bientôt disponible sur Apple Store et Google Play. Affaire à suivre ! 



Horia et EnjoyPhoenix expriment leur mécontentement dans une vidéo adressée aux marques 

Ces deux YouTubeuses beauté présentes sur la plateforme depuis plus de 7 ans ont décidé d’exprimer à quelques semaines d’intervalle leur mécontentement aux marques et aux agences, avec lesquelles elles travaillent. Dans leurs vidéos vues par plus d’un million d’internautes, elles remettent en cause la façon de travailler des marques et des agences avec les gros influenceurs. D’ailleurs, ce ne sont pas les premières à s’exprimer sur le sujet.Etant donné leur poids et l’importance de leur communauté il est indispensable de prendre en compte leurs revendications et peut-être repenser votre stratégie auprès de ce type d’influenceurs.

Vidéo Enjoyphoenix contre les marques

Optez pour une approche personnalisée et ciblée   


Premier point important qu’Horia conteste dans sa vidéo est le manque de personnalisation des mails qu’elle reçoit. Selon elle, les marques n’étudient pas les profils et envoient des mails sans même savoir à qui elles s’adressent. La bloggeuse HolyCamille avait également fait part dans une interview accordée à Meltwater, qu’elle aimait que les marques l’approchent de façon très personnalisée et montrent un réel intérêt pour son profil.

Les influenceuses ne veulent donc plus être contactées seulement pour leur nombre d’abonnés. Elles souhaitent ressentir l’intérêt que porte la marque à leur profil et de surcroît, à leur personnalité et au contenu qu’elles proposent à leur communauté.  

Pour ce faire, oubliez les mailings lists, personnalisez le plus possible votre mail et valorisez votre interlocuteur. Intéressez-vous au contenu qu’il propose, à la cible qu’il touche, à sa personnalité, aux produits qu’il affectionne et vérifiez que cela correspond à ce que vous souhaitez lui proposer. D’ailleurs, sachez que 66% des internautes affirment que le contenu des influenceurs doit être en lien avec leurs centres d’intérêts alors ne négligez pas le profil des internautes (Journalducm.com).
Comme le souligne Horia, n’oubliez pas non plus de présenter votre marque en quelques ligne, son ADN et glissez dans le mail le lien de votre site internet. N’hésitez pas non plus à lui expliquer précisément en quoi son profil est tout à fait en accord avec la marque et ses valeurs.


Vidéo Horia contre les marques


Proposez une nouvelle expérience plus responsable 

Un autre problème qu’Horia et Enjoyphoenix pointent du doigt est la quantité de produits qu’elles reçoivent (plus de 3 à 4 colis par jour). Elles disent ne plus savoir quoi en faire et ne plus pouvoir les tester.  De ce fait, elles ne prennent plus autant de plaisir qu’auparavant et ne peuvent plus donner un avis sincère à leur communauté. De plus, elles insistent sur le fait qu’elles en ont assez de recevoir tous les produits de la marque sans aucun ciblage préalablement défini.

Elles ont d’ailleurs toutes les deux décidé d’envoyer un mail aux marques et aux agences pour ne plus recevoir de colis, hormis les collaborations qu’elles auront préalablement acceptées. Suite à cela, les influenceuses Ellesenparlent et Youmakefashion ont elles aussi demandé aux marques de ne plus leur envoyer de colis "surprises" dans leur signature de mail.

Envoyer des colis gratuitement et en masse n’est donc plus la solution adaptée pour attirer et capter l’attention des influenceurs. Prenez donc le temps de choisir quel produit de votre gamme sera le plus en phase avec son profil, ses attentes et ne négligez plus les détails (couleur ou le type de peau par exemple).
Si vous souhaitez lui en mettre plein la vue et transmettre une bonne image de votre marque, optez pour des packagings « intelligents » autrement dit réutilisables et/ou recyclables ! Bref, soyez créatif pour vous démarquer !

Laissez-les faire preuve de transparence et d’authenticité 


Horia explique en début de vidéo qu’il est important pour elle de toujours faire preuve de transparence. Autrement dit, que les influenceurs précisent systématiquement (ou presque) lorsqu’ils sont en collaboration et que leur contenu est sponsorisé par une marque.

Ce critère n’est pas seulement important pour eux, il l’est également pour les internautes. Effectivement, d’après une étude 47% des internautes sondés trouvent que les influenceurs manquent de transparence et évoquent une baisse de la qualité des publications due en partie à la pression mise par les annonceurs (blogdumoderateur.com). De plus, pour 43% des internautes l’authenticité est la première chose qui va leur permettre de leur faire confiance (Journalducm.com).

Ainsi, soyez attentif aux attentes de l’influenceur et de sa communauté. Même si votre objectif est d’augmenter la fréquence et la portée des contenus proposés par les influenceurs, n’en oubliez pas la qualité perçue par les internautes.



NOS DERNIERS ARTICLES :